SANTÉ: De nouveaux services bientôt disponibles à l’hôpital Jeetoo

Améliorer les services de la santé publique pour le bien-être de la population. C’est dans cette optique que plusieurs projets sont en voie de développement à l’hôpital Dr A.G Jeetoo à Port-Louis. Le Regional Health Director, le Dr Ismet Nawoor, estime que ces projets apporteront un grand changement dans le secteur, à la satisfaction du public ainsi que du personnel soignant.
Le ministère met en pied plusieurs projets pour offrir des services de qualité aux patients. Le Dr Nawoor souligne que le ministère met beaucoup d’emphase sur la décentralisation des services médicaux. « Nous accordons beaucoup d’importance à ce projet. Outre les cinq hôpitaux régionaux, il y a cinq Area Health Center (AHC) et 27 Community Health Center (CHC), ainsi que des médicliniques à travers le pays. Désormais, tous les services et traitements disponibles dans les hôpitaux, sont aussi disponibles dans les AHC et CHC. Ils sont ouverts toute la journée et des médecins y sont disponibles pour au moins une demi-journée », fait-il ressortir.
Le Dr Nawoor précise aussi qu’il y a des services spécialisés dans les médicliniques, tels que la gynécologie, la pédiatrie, la dentisterie, entre autres. Les spécialistes y sont deux fois par semaine, permettant ainsi de diminuer la liste d’attente dans les hôpitaux. « Je dois informer la population, surtout les habitants de la capitale, que la Mediclinic à Plaine-Verte propose même des médecines alternatives : des soins à base d’Ayurvedic. Le ministre Anwar Husnoo projette d’introduire la médecine chinoise dans la médiclinique également », avance-t-il.
Le ministère de la Santé travaille également sur le renouvellement des médicaments dans les dispensaires à proximité de leurs maisons. Cette initiative permettra de réduire les queues d’attente aux pharmacies des hôpitaux.
En ce qui concerne l’hôpital Jeetoo, quelques projets ont déjà été achevés alors que d’autres réalisations sont à venir. « L’hôpital Jeetoo est le seul à avoir accommodé un « transit lounge » pour les patients qui ont reçu leur décharge dans la matinée mais qui doivent envoyer leurs proches venir les récupérer. Au lieu de rester dans les salles de « casualty », ils peuvent se reposer dans le « transit lounge » en attendant que les formalités soient complétées et qu’ils quittent l’hôpital », avance le Dr Nawoor.
L’hôpital Jeetoo se dote également d’un « information desk » ainsi que d’un service traitant les plaintes reçues. Récemment, le Fleet Managment System a été lancé pour avoir un contrôle sur le mouvement des véhicules du ministère de la Santé.
Par ailleurs, cet hôpital de la capitale pourra bientôt être en mesure de proposer de nouveaux services, dont la gastro-entérologie. Une Neonatal Intensive Care Unit sera bientôt opérationnelle. Le Dr Nawoor précise aussi que la machine à angiographie à l’hôpital Jeetoo sera « upgraded » afin que des interventions en neurochirurgie soient faites à Maurice. « Au lieu que les Mauriciens partent à l’étranger pour leur intervention, nous pourrons faire venir des chirurgiens à Maurice. Ainsi, les Mauriciens n’auront rien à dépenser », dit-il.