La Russie pense que les fragments de sa sonde martienne défectueuse Phobos-Grunt sont tombés dimanche dans l’océan Pacifique vers 17H45 GMT, a déclaré un responsable du ministère de la Défense.
« Selon nos calculs (…), la chute de fragments de l’appareil Phobos-Grunt a dû avoir lieu à 21H45 heure de Moscou (17H45 GMT) dans l’océan Pacifique », a déclaré le colonel Valéri Zolotoukhine cité par l’agence Interfax.