SCANDALE MEDPOINT: Démission des six ministres du MSM

Pravind Jugnauth, Nando Bodha, Showkutally Soodhun, Leela Devi Dookun, Maya Hanoomanjee et Ashit Gungah siégeront au “backbench” du gouvernement

Depuis 11 h 21, ce matin, les internautes consultant le site internet du quotidien Le Mauricien, lemauricien.com, étaient informés du fait « sûr, fiable et précis » à l’effet que les six ministres du MSM, en l’occurrence le vice-Premier ministre et ministre des Finances et leader du MSM Pravind Jugnauth, et les ministres Nando Bodha (Tourisme), Showkutally Soodhun (Coopératives), Leela Devi Dookun (Sécurité sociale), Maya Hanoomanjee (Santé) et Ashit Gungah (Fonction publique), ont démissionné du gouvernement. Néanmoins les Private Parliamentary Secretaries venant des rangs du MSM, Pratibha Bholah, Mahen Jhugroo et Mireille Martin, resteraient en poste au sein du gouvernement. Ce scénario était annoncé en cours de matinée. De ce fait, les ministres démissionnaires siégeront en tant que backbenchers au sein de la majorité en attendant que cette équation politique nouvelle au sein de l’Alliance de l’Avenir ne soit résolue.
En attendant de plus amples détails, probablement lors du point de presse de cet après-midi, sur ce “move” politique du MSM dans le sillage de l’arrestation et l’inculpation pour des délits sous la Prevention of Corruption Act de l’ex-ministre de la Santé Maya Hanoomanjee, les observateurs politiques s’attendent à voir d’autres développements au sein du gouvernement avec le retour de l’étranger du Premier ministre Navin Ramgoolam.
Ainsi, dès cet après-midi, la répartition des portefeuilles ministériels vacants entre les autres membres du gouvernement devrait se faire aux termes des dispositions et des pratiques sous la Constitution. Il va sans dire que cette redistribution temporaire des responsabilités ministérielles devra obtenir l’aval du Premier ministre, et porter l’assentiment du président de la République sir Anerood Jugnauth, qui ne s’était pas gardé de rendre visite pendant une heure à une ministre du gouvernement sous le coup d’une arrestation de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). Ce déplacement présidentiel à la chambre 602 à la clinique Apollo Bramwell est intervenu jeudi dernier, juste après le tête-à-tête hebdomadaire à la State House entre le chef de l’État et le chef du gouvernement.
Avec cette démission en bloc de ses ministres du gouvernement, le MSM prend fait et cause en faveur de Maya Hanoomanjee, sur qui pèsent des accusations provisoires de l’ICAC à l’effet que « between the month of June 2010 and December 2010, the said Santi Bai Hanoomanjee, whilst being the Minister of Health and Quality of Life, embarked on a course of conduct whereby she, the said Santi Bai Hanoomanjee ensured that all measures were taken and directives were given for MedPoint Ltd to be favoured over other bidders and that the Bid Evaluation Committee would recommend MedPoint Ltd to the Central Procurement Boas as the successful bidder for the acquisition of land and building for the setting up of the National Geriatric Hospital ».
Les recoupements d’informations effectués par Le Mauricien auprès des sources concordantes indiquent que c’est vers les 11 h ce matin que les lettres de démission des ministres du MSM soumises au président de la République ont été rendues officielles à la State House. L’hôtel du gouvernement a été informé officiellement de ce développement et de ces détails politiques conséquents subséquemment en vue d’enclencher les formalités nécessaires. Presque au même moment, le leader du MSM a sollicité un rendez-vous avec le Premier ministre par intérim, le Dr Rashid Beebeejaun, en vue de l’informer en tête-à-tête de la démission en bloc des membres du MSM du conseil des ministres.
D’autre part, le leader du MSM a pris le soin dans la matinée de téléphoner au Premier ministre et leader de l’Alliance de l’Avenir. Il a annoncé à Navin Ramgoolam la décision entérinée par le parti que « les ministres du MSM allaient démissionner du conseil des ministres en signe de solidarité avec Maya Hanoomanjee ». Navin Ramgoolam compte poursuivre son programme de travail à Londres et ne devra être de retour au pays que durant le week-end au plus tôt.
Lors de ces entretiens à la mi-journée, Pravind Jugnauth a confirmé au Premier ministre par intérim que seuls les six ministres du MSM avaient soumis leur démission et que les Parliamentary Private Secretaries et les ambassadeurs et autres nominés politiques du MSM allaient rester en poste. Néanmoins, il faudra s’attendre à d’autres départs que ce soit au niveau des PPS ou à d’autres échelons en guise de solidarité à Maya Hanoomanjee, qui s’est retrouvée au QG du MSM depuis 9 h 30 ce matin.

Haie d’honneur pour Jugnauth
Depuis ce matin et après les intenses consultations engagées depuis hier matin par Pravind Jugnauth avec ses plus proches collaborateurs au sein du MSM, trois options étaient sur la table suite à l’arrestation de la ministre de la Santé et à la situation très grave, expression utilisée par Pravind Jugnauth lui-même, qui s’est développée sur le plan politique : le départ de Maya Hanoomanjee du conseil des ministres, la démission des ministres du MSM tout en siégeant en tant que backbenchers du gouvernement ou en dernier lieu une rupture de l’Alliance de l’Avenir avec le MSM siégeant carrément dans l’opposition.
Après évaluation des données, que ce soit sur le plan politique, éthique, légal et constitutionnel, le leadership du MSM a choisi la solution qui semble être la moins douloureuse à court terme mais qui paraît difficilement « workable » à long terme pour faire la démonstration de leur solidarité avec Maya Hanoomanjee, qui doit retourner à l’ICAC demain pour la suite de son interrogatoire « Under Warning ».
Les dirigeants du MSM, en particulier Pravind Jugnauth, Nando Bodha et Showkutally Soodhun, ont eu plusieurs séances de travail dans la journée et l’après-midi. Le leader du MSM a eu de longues consultations avec Maya Hanoomanjee avant d’arrêter la décision dans la matinée. Dans ce sillage, les membres du bureau politique du MSM ont été convoqués d’urgence au QG du Sun Trust pour 13 h.
Malgré ces nombreuses indications sur le dénouement du premier chapitre politique du scandale MedPoint au coût de Rs 144,7 millions, la consigne dans les rangs du MSM était motus et bouche cousue jusqu’au point de presse du leader Pravind Jugnauth à 14 h. Aucun des membres du MSM n’était disposé à apporter la moindre confirmation aux premières informations circulant après 11 heures et encore à faire des commentaires.
À partir de 12 h 45, les premiers membres du bureau politique du MSM, dont l’ancien ministre Ashit Gungah et la PPS Mireille Martin, faisaient leur entrée au Sun Trust. Les autres membres du parti se succéderont avec le dernier étant le leader du parti. Pravind Jugnauth a eu droit à une haie d’honneur et à une ovation nourrie des membres du bureau politique à son arrivée.
Entre-temps, le PPS Mahen Jhugroo annonçait qu’il allait soumettre sa démission et regagner le backbench avec les autres camarades anciens ministres. Cette démarche prend à contre-pied la teneur des échanges entre Pravind Jugnauth et le Premier ministre par intérim. Mais le choix est personnel, fait-on comprendre dans les rangs du MSM avant la conférence de presse.
Ces deux derniers éléments, soit l’ovation pour Pravind Jugnauth, et la démission volontaire du PPS Jhugroo, laissent prévoir que la possibilité d’effets boule de neige et une éventuelle exacerbation des tensions plus que perceptibles au sein de l’Alliance de l’Avenir n’est pas à écarter…


Ramgoolam : « Pravind Jugnauth m’a informé de la démission des ministres MSM ce matin »

« Pravind Jugnauth m’a appelé ce matin pour m’informer de la démission de tous les ministres du MSM du gouvernement, tout en restant dans la majorité », nous a déclaré le Premier ministre Navin Ramgoolam au téléphone de Londres à 13 h cet après-midi.
« Je lui avais demandé de soumettre volontairement sa démission avant mon départ mais elle avait résisté », a précisé Navin Ramgoolam à propos de Maya Hanoomanjee.
« Je serai de retour durant le week-end », ajoute le Premier ministre.
Navin Ramgoolam s’apprêtait à avoir une séance de travail avec Lord Phillips of Worth Matravers, président de la Cour suprême du Royaume-Uni ainsi qu’avec d’éminents juges sur la réforme du judiciaire.
Le PM assistera ensuite à la cérémonie de signature de l’accord sur l’institution et l’opération du Mauritius International Arbitration Centre/London Court of International Arbitration à Maurice. L’accord sera signé par MIAC Ltd et la LCIA.
Navin Ramgoolam dînera ce soir avec la baronne Catherine Ashton, haute représentante de l’Union européenne et vice-présidente de la Commission européenne. Il sera question de la coopération Maurice-UE, plus particulièrement des mesures d’accompagnement et de l’accord de partenariat économique entre la région Afrique orientale et l’Afrique australe (Afoa)-Union européenne.

 


Commentaires

Zotte fine décider pou demissioner. Be aller pas revine encore. pas bizin vine mendier nou vote. Alle fer ene lotte travail si zot capav. mo pe adresse are sa 5 demmissionere la. Hanoomanjee ek so famille pas nécessaire travail pendant 5 générations pou sa quantité l'argent li ena la..

Bon dans tout ça, où est l'argent? Est-ce que les 145 millions de roupies sont déjà dans les poches des anciens propriétaires de Medpoint ou sont-ils encore dans les caisses de l'état?
En tant que citoyen mauricien je refuse de verser la moindre roupie dans cette transaction, donc encore moins y laisser 111 roupies!

Et si Ramgoolam était obligé de sauver tout le monde, y compris la soldate Maya, pour éviter de couler lui aussi !

the decision of pravind jugnauth is completely right.he has suffered a lot in this alliance coz we all know Pravind has nothing to do with MEDPOINT.Its only a coincidence that he is son of SAJ,brother in law of Malhotra,cousin of hanoomanjee and also co-owner of JUGNAT fortune!!!!!!!!!!

my friend ,we will keep talking and nothing wll happen them .just show me how many has been found guilty and put in jail NONE. xxxx

Amour, gloire et beauté version Mauricienne je dirai ! On connait la chanson pour les prochaines élections de marivolage ....

Selon la volonté du PRINCE HERITIER, Navin RAMGOOLAM :
Le Prince héritier est Londres à se faire décoré pendant que le Pays est en secousse.
Le Régent, Pravind JUGNAUTH, après consultation avec le Prince lors de son passage éclair à Londres durant le week-end, a décidé de jouer la carte de la "SOLIDARITE" avec sa ministre Mme HOOMANJEE qui a été offerte sur l'autel de la 'transparence opaque'.
Pendant ce temps, le doux peuple mauricien fait mine de ne rien entendre ni voir. Alors que des MIILLIONS sont en jeu, on fait semblant, on fait comme si "tout allait dans le meilleur des mondes", dixit l'un des plus fervents soutiens sinon courtisans du Prince, le VPM BEEBEEJAUN.
Quant à l'autre courtisan -autre héritier dynastique en voyage au pays de la Samba, XLD, ce qui n'est pas fait pour lui déplaire, lui qui adore les fêtes.. sur la plage, il s'étonne de la démission en cascade d'hier par la voix de l'un de ses soufifres et se porte lui aussi SOLIDAIRES du Prince.
Mais au fait, Mme HANOOMANJEE n'est-elle pas l'accessoire dans l'affaire MEDPOINT ... ? Les surprises sont loin d'être terminées.

Pourquoi ne pas demissioner comme deputé??? Pourquoi ne pas demissioner carrement du Parlement? Pourquoi Pravin et ses collegues ne vont t-ils pas faire une greve de la faim devant l'ICAC pour denoncer "l'injustice" que subit MH? Les ambassadeurs MSM et deputés MSM qui restent en poste devraient aussi "demissionner" pour temoigner leur solidarité - je conclue qu'en s'agrippant ils ne sont pas solidaires. Les partisans du MSM devraient demissionner de leur job pour cause de solidarite. Quel manoeuvre cretin!!!!

big salary!!!
money!!!
money!!!
money!!!
Once they get out of the government, no more free salary from our pockets...
That`s it.

"tous" les ministres MSM ont demissione ? qu en est il de pillay et choonee ? ils ont vire casaque ou etaient des travaillistes deguises en MSM pour faire le nombre ? a moins qu ils n aient juge trop ridicule la strategie de demissioner comme ministre mais rester dans l alliance ?

That's a stupid decision from the MSM leader for all the ministers to resign. Only the Minister of
Health should have resigned until the investigation is over and the court rules out. If she is innocent, she would get back back her position. That's how democracy functions.

WOW, SO SHE HAS NOTHING TO DO WITHT THE MEDPOINT SAGA AS SUSTAINED BY PRAVIN
THEREFORE THE PS AND 2 PAS HAVE DONE EVERYTHING BY THEMSELVES, GREAT HEIN
WHY TAKING PEOPLE FOR STUPID AND FOOLS

comment etre solidaire avec le premier ministre et en meme temps solidaire avec maya hanoumanjee?mange banane dan deux boutes zot pou fini mort touffer.blamer licac de faire son travail?be zot pou fini noyer kouma ti millions danz la riviere.(sorry millions medpoint ca)nu pa imbeciles a ce point ci. abon entendeur salut(oops sorry ) ave cesar.

Inspired by this event, a bedtime story has been created!

http://dodopouri.tumblr.com/post/8089878495/bedtime-stories-for-children...

Moi mo apelle sa etre Hypocrite envers le peuple qui fine vote zot et fidel enver Maya.

Vraiment ene action galimatia. Mo pas trouve ena logic dans decision pravin et so 4 autres minstres ( apart Maya), ou quitte ou responsabilite ministre acoz ICAC. Le peuple vote ou, faire ou vin ministre et a koz ICAC ou quitte ou post et ou laisse pays dans trou. Si ou ti quite ou post minsitre pour pays beneficier li ti pu ene bon raison , mais pas pour soutenir ene membre msm. Sa 5 minstres la ti bizin plis solidarite avec le peuple , le pays ki avec zot camarad maya. Zot kone zis defand zot dimoune pas bane ti dimoune ou le peuple maurice. Dispose demisioner pour plaire Maya et pour continuer paye zot avec l'argent publique.

Si zot ti demisioner koz l'injustice enver diomune dans sa pays la , lere la nous ti pou avec zot.

La lecture des derniers evenements du Mega Scandale Medpoint tente vers une seule conclusion - Mission Accomplie pour le MSM

En effet, qui sort gagnant dans tout ca - la famille Jugnauth .

Reprenons depuis le debut.

1. le gouvernement achete ce vieux batiment et son lot de vieux feraille (Samlo nétait pas content apparamment. Le deal est avalise par le Conseil des Ministres preside par Son Altesse Serenissme Dr Navin Ramgoolam. Le Ministre ds finances n'a pas pris part au deliberations en raison d'un conflit d'ínteret. le dossier etait presente par la TRES COM PEtante maya ....celle qui n'échoue jamais et encore moins cette fois la.

2. Le scandale eclate et le dossier est refere a l'ICAC avec la benediction du PM.

3. Apres des mois, La Ministre est arretee et traduit devant un tribunal. Pour arreter la ministre, le commissaire de police a donne son accord....sans consulter le PM selon vous!!!!!! NON, donc Navin dans toute sa sagesse a accepte qu'une de ses ministres soit arretee. Mieux, il connait les consequences.....les demissions, la pression du MSM etc.

Au fait tout cela fait part d'un accord electoral. Achete Medpoint et on te laisse gouverner tranquillement.

Presque deux ans au gouvernement et une famille empoche MUR 145 M....qui dit mieux...meme pas le LOTO

Sa mem ki apel mirak economik!

Recently PM in the uk had to cut short of his visit in Africa because of the news of the world saga(hacking). In Mauritius crisis in the government over resignation of 6 ministers,Ramgoolam is in UK enjoying himself (Diner with Catherine Ashton) god knows why? and to add salt to the wound he has no intention of going to Mauritius to sort out the crisis till weekend.This is Mauritius for you mate. Long live Mauritius avec banne imbecile kine vote sa banne politicien.

It is sad that the MSM cares more about a minister that is under investigation for corruption that to continue working for the Mauritian people. What this says to me, is that they are going on all in because there might be larger repercussions in the Medpoint corruption scandal.

It is sad - this only strengthens Ramgoolam's hand in the short term and probably destroys MSM. Most of the votes will move to Ramgoolam.

MMM - probably still can't win without another larger party -- so Ramgoolam stays for now.

really????? resigning from duties as minsters and staying loyal to the ptr......really mr pravin is this possible how are u gonna stay loyal and commit with ptr as deputies please explain this to the whole nation wht is your next step..... aufait zotte pe separe zotte pu ki kan blame medpoint exclater zotte pas pou target la grande governement au pouvoir soi zotte pou mette blame la lor msm soi lor ptr so lor maya....mais aufait cest juste ene strategie pou evite blame medpoint

MSM: resigns en block.
Why? Acting as a powerforce?
Exercising pressure on whom?
David

Cry my beloved country, nous ne sommes que des idiots a qui on fait passer des vessies pour des lanternes et quid des gars qui tirent les ficelles de derriere les rideaux.

Prince héritier, borgne d’un royaume, où les nombreux sujets se décident, librement et sans contraintes, d’être aveugles et muselés ; de se complaire et d’encourager un système qui leur prodigue des bénéfices aux multiples visages. Maudit soit le jour où germèrent dans le cœur des hommes, assoiffés d’argent, de richesse et de pouvoir, les différentes formes de corruption qui, au fil du temps, laissent l’ombre du chaos planer au-dessus de nos têtes.

Prince héritier, borgne d’un royaume, où les nombreux sujets se décident, librement et sans contraintes, d’être aveugles et muselés ; de se complaire et d’encourager un système qui leur prodigue des bénéfices aux multiples visages. Maudit soit le jour où germèrent dans le cœur des hommes, assoiffés d’argent, de richesse et de pouvoir, les différentes formes de corruption qui, au fil du temps, laissent l’ombre du chaos planer au-dessus de nos têtes.

Nos politiciens jouent une grande partie d'échecs sur le dos du peuple.

u r completely and absolutely right

Sur, precis fiable....ce sont les mots de votre confrere. Attention qu'il vous accuse de plagiat!

" Begin at the beginning and go on till you come to the end; then stop "

Lewis Carrol, Alice in Wonderland.

that's why we say..politics in mauritius is a fool's game! kumadir zouzou kan envi travay kan po envi li rest lakaz..kan ou ministre cki ou p represente le peuple..mo pa truve sa justifiable ki demissioner akoz sympathie r 1 ministre..li pa logic du tout;aghhhrrrrrrrr li fr ggn crise kan pense sa ban imbécile la!pfffffffffftttt..voila lavenir!mais kel avenir!

Le Show du MSM
The show goes on; the MSM resigns but stays loyal to Govt; What a farce !!! They are blackmailing Govt to get the Med-point case off their back. They will then reintegrate government .
What a farce !!!

Hanoomanjee bizin condamner ek faire prison si li coupabe. Peu importe ki lage li pou gagner kan li sorti.

It's difficult for me to understand the logic of MSM. Each individual is responsible of his/her act before the law. Maya Hanoomanjee is innocent until proven guilty ... it would've been to her credit to step down, clear her name and then take back her ministerial seat. I don't see why others who have been elected to serve the people of Mauritius should resign out of "solidarity". This is making a mockery of democracy and making Mauritius a laughing stock for the world. O Cry My Belove Country!

Li trop facile pou comprend. Mais li aussi ene leçon pour le peuple de Maurice a comprendre qui jamais bizin vote enne gouvernent COALISIONS cote toujours fine ena chantage et grand corruption et si causer ou prend action alle direct l'or cassure.
Alors vigilance

Sam Ti Jugnath fine badine ek l'avenir enne pays ,li fine complote contre enne Premier Ministre Dans so absence , li fine mettre en doute l'intégrité enne institution , li fine viole enne accords , li fine trahir enne Nation , Li fine abandones enne Circonscription qui fine soue so L'arme ,Ti Jugnauth fine commettre la Traisson.