Promouvoir les techniques de plantation bio et organique et consolider la sécurité alimentaire. C’est dans cette optique que le ministère du Commerce, de l’Entreprise et des Coopératives a signé trois Memorandum of Understanding (MoU) avec des fédérations regroupant des sociétés coopératives, des planteurs et des éleveurs. Le protocole d’accord est d’une durée initiale de trois ans et peut être renouvelé. L’application du projet coûtera environ Rs 2 millions à chaque fédération.

Le premier protocole accord a été signé entre le ministère de tutelle et la Mauritius Co-operative Agricultural Federation Ltd (MCAF). Il concerne l’allocation de 60 perches de terrain, à La Maison des Éleveurs d’Henrietta, pour la mise sur pied d’une unité de production de semences et de jeunes plants de légumes. « La MCAF regroupe 155 sociétés coopératives et 7 300 planteurs. Cette initiative permettra à la MCAF de produire en utilisant les techniques bio et organiques, pour ensuite revendre les produits à un prix compétitif aux planteurs », devait souligner le ministre.

Un deuxième MoU a été signé entre la Division Coopérative du ministère et la MAMCF. Il a pour objectif d’allouer 35 perches de terres à la fédération, à La Maison des Éleveurs de Saint Pierre, pour la mise sur pied d’un projet agricole bio et organique, qui permettra à la MAMCF de promouvoir des techniques de plantation bio et organique et consolider la sécurité alimentaire. « La MAMCF regroupe 40 sociétés coopératives, soit 3 000 planteurs. En 2017, un groupe de planteurs regroupés sous cette fédération s’est rendu en Inde pour bénéficier d’une formation d’un mois sur la culture bio et organique. Ces planteurs ont passé 15 jours au laboratoire et 15 autres jours dans une ferme agricole. Et aujourd’hui, ce groupe de planteurs aura l’occasion de réaliser et mettre en œuvre ce qu’ils ont appris en Inde. Le ministère veillera à ce qu’ils fassent la promotion de la culture bio et organique à Maurice », a déclaré Sunil Bholah.

Enfin, le troisième accord signé entre le ministère et la Mauritius Livestock Marketing Co-operative Federation Ltd (MLMCF) concerne 16 sociétés coopératives du secteur laitier, soit environ 150 éleveurs. Le ministère a ainsi loué un bâtiment de 456 pieds carrés gratuitement à la Maison des Éleveurs d’Henrietta pour la mise en œuvre d’un point de vente de produits agricoles et de lait pasteurisé. Cela permettra à la MLMCF d’augmenter ses revenus.