SELON LUTCHMEENARAIDOO: 550 employés de trop dans les casinos de Maurice

Les trois casinos gérés par la SIC Management Services Co Ltd, en l’occurrence le Casino de Maurice, Le Grand Casino du Domaine Les Pailles et le Caudan Waterfront Casino, requièrent un effectif de 300 employés. Cependant, le nombre d’employés est de 850, ce qui fait qu’on compte 550 employés en surnombre dans les casinos gérés par l’État. C’est ce qu’a affirmé le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo lors d’une réponse à une question de Rajesh Bhagwan, Whip de l’Opposition et député de Beau-Bassin/Petite-Rivière, quant à l’état financier et la situation des relations industrielles dans les casinos.
L’ouverture prochaine de deux autres casinos à Grand-Baie et à Flic-en-Flac absorbera 200 employés, ce qui fait qu’il subsistera un excédent de 350 employés dans les casinos de l’État. « It is of utmost urgency that we right-size the workforce to save the business. Otherwise, there would be no alternative but to close or dispose of the casinos », a déclaré le Grand argentier.
Maurice, a fait remarquer Vishnu Lutchmeenaraidoo, est le seul pays au monde où les casinos roulent à pertes. Les casinos opérés par SIC Management Services Company Ltd ont enregistré des pertes accumulées de Rs 591 millions. Le ministre des Finances a fait remarquer que toute compagnie ayant enregistré un tel résultat aurait fermé ses portes mais le Gouvernement a décidé d’injecter Rs 700 millions pour la sauvegarde des emplois et prévenir par là même la fermeture des casinos.
Lorsqu’il a pris le fauteuil ministériel des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo s’est donné six mois pour que les casinos cessent de subir des pertes mais les finances sont toujours dans le rouge.
Le Gouvernement a introduit un Voluntary Retirement Scheme (VRS) à l’intention de 317 employés âgés de plus de 50 ans ; à ce jour, seulement 34 ont opté pour ce plan.
Rajesh Bhagwan interrogeait le Grand argentier quant au paiement du bonus du 14e mois. À cet effet, Vishnu Lutchmeenaraidoo s’est dit surpris que le syndicat insiste sur le paiement de ce bonus étant donné que la compagnie enregistre des pertes importantes. Le paiement de ce bonus aura un impact négatif sur l’activité, a affirmé le ministre.
Les travaux pour l’ouverture d’un nouveau casino situé au Grand Baie Conference Centre sont en bonne voie, selon le Grand argentier. Celui-ci sera géré par une nouvelle compagnie ; Grand Baie Casino Ltd. Les employés des casinos, particulièrement ceux de Beach Casino Ltd, verront une proposition d’emploi par la Grand Baie Casino Ltd selon de nouvelles conditions. L’objectif consiste à assurer la viabilité financière du secteur. À une question supplémentaire du député de l’Opposition Kavi Ramano concernant l’actionnariat du nouveau casino de Grand-Baie, le ministre des Finances a précisé qu’il s’agira d’une compagnie étatique.
Concernant le casino de Flic-en-Flac, à l’issue d’un exercice d’Expression of Interest pour des partenaires stratégiques, deux propositions ont été reçues et sont en cours d’évaluation, a annoncé le Grand argentier. Ce dernier devait par ailleurs exprimer ses regrets pour avoir cru en 1984 en l’avenir des Casinos et que l’État devait y injecter des fonds. « Je le regrette aujourd’hui. On a créé des compagnies où il y a de l’ingérence politique. Je me demande s’il faut que l’État continue à conserver sa majorité dans les casinos… » a lancé Vishnu Lutchmeenaraidoo.