SEMAINE MARITIME 2018 : Rendre le port plus visible localement et internationalement, a déclaré Ramalingum Maistry

La Mauritius Port Authority organisera du 23 au 26 février, et pour la première fois, la Semaine maritime 2018, dont le but sera de promouvoir Port-Louis comme le Preferred Regional Maritime Gateway. « Le but de cette semaine est de rendre le secteur portuaire mauricien plus visible, tant sur le plan local qu'international », a annoncé le président de la Mauritius Port Authority (MPA), Ramalingum Maistry, entouré des principaux partenaires qui seront associés à cet événement.
« Maintenant que le port dispose de facilités uniques dans l'océan Indien, notamment d'un quai de 850 mètres et d'une profondeur de 16,5 mètres, ce qui permet d'accueillir des porte-conteneurs transportant jusqu'à 12 000 conteneurs, il était important de positionner le port mauricien comme le principal port d'accueil dans la région, que ce soit pour le transbordement, le bunkering, les croisières, le seafood hub et les services portuaires », souligne pour sa part Sekar Sunta, directeur général de la MPA.
La semaine maritime sera marquée par le lancement officiel de deux nouveaux portiques par le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Ces deux “super post panamax ship to shore crane” ont été livrés la semaine dernière et sont actuellement en voie d'installation. Ils ne seront toutefois pleinement opérationnels qu'au début de l'année prochaine.
Par ailleurs, la Mauritius Maritime Week 2018 Exhibition and Conference, organisée à l'hôtel Ravenala Attitude, à Balaclava, permettra d'accueillir quelque 300 délégués étrangers venant de la région de l'océan Indien, d'Asie, d'Europe et d'Afrique. Cette conférence sera assortie d'une trentaine de conférences et d'autant de stands internationaux. « Ce sera l'occasion d'accueillir des dirigeants portuaires, des armateurs de lignes maritimes et des services portuaires, et une bonne occasion de promouvoir Maurice comme une plateforme maritime régionale pour les transports et la logistique portuaires », a expliqué Rory Doyle, de Transport Events. Le président de la compagnie Celero, spécialisée dans le service portuaire, Justin Murphy, sera présent à Maurice à cette occasion et participera à une conférence le 23 février sur le thème “Bunkering - Moving to the next level”. Cet atelier permettra aux professionnels de mieux cerner les défis ainsi que les enjeux de cette industrie ainsi que son impact pour l'économie et l'environnement à Maurice.
Une campagne pour l'enregistrement des participants a été déjà été lancée.
L'assemblée annuelle de l'Association portuaire des îles de l'océan Indien, présidée actuellement par Ramalingum Maistry, sera également organisée durant la semaine maritime. Parmi les autres points forts de cette semaine figurent des activités pour vulgariser auprès des jeunes et étudiants les activités portuaires et les sensibiliser sur la variété de métiers dans le secteur. Ainsi, dès le premier jour, les étudiants seront invités à visiter la région portuaire afin de les mettre en contact avec les réalités de l'industrie.
De son côté, le British Council se charge de l'organisation d'un concours d'essais sur le thème “Why is the ocean so important to the Mauritius economy”. Les élèves des collèges pourront soumettre un texte de pas plus de 750 mots alors que les étudiants de l'université seront appelés à rédiger un texte de 1 500 mots. Ils devront traiter des différents aspects de l'économie mauricienne en démontrant leur dépendance au transport maritime. Ils seront également appelés à parler des avantages de l'économie bleue. Ce concours est assorti d'un premier prix de Rs 10 000 et d'un placement de quatre mois dans une entreprise portuaire, ainsi que d'un deuxième prix de Rs 7 500 et d'un troisième de Rs 5 000. La date limite pour la soumission des textes est le 20 décembre à 17h.