Encourager hommes et femmes à porter du rouge à lèvres, sur les lèvres ou sur les joues, pour soutenir une cause des plus nobles. C’est le défi relevé à Maurice par Temple Group dans le cadre de la campagne Red My Lips, une initiative mondiale visant à sensibiliser la société quant à la violence sexuelle et au blâme de la victime.
Dans le cadre de Red My Lips, durant tout le mois d’avril, hommes et femmes sont encouragés à démontrer leur soutien à la cause en arborant du rouge sur leurs lèvres ou leurs joues. Les hommes peuvent aussi porter des “arm bands” rouges. Ceux qui sont solidaires à cette initiative peuvent également poster leurs selfies sur la page Facebook de Temple Group. Vandana Boolell, Business Development Executive de Temple Group, souligne que cette campagne mondiale a vraiment inspiré tous les membres du groupe. « Tout a débuté par une discussion entre deux collègues qui a rapidement mené à une envie d’en faire plus. À travers cette campagne, nous voulons faire ressortir que la victime n’est pas à blâmer et que la violence sexuelle est un problème qui nous concerne tous, hommes et femmes, et pas seulement un des deux genres. Nous voulons aussi encourager les gens à parler autour d’eux de ce problème social afin de briser le silence qui entoure souvent les victimes. »
Le mouvement Red My Lips, qui fait le buzz actuellement à travers le monde, est une initiative de Danielle Tansino, travailleuse sociale et thérapeute. Victime d’une agression sexuelle en 2011, cette dernière a été sujette au blâme de la victime par ses proches, ainsi que par le système légal. Souhaitant s’élever contre cette pratique néfaste au processus de guérison des victimes d’agression, Danielle Tansino a lancé la campagne Red My Lips en 2012. Celle-ci encourage les gens à se mobiliser et à faire entendre leur voix afin de créer un changement réel au sein de la société. Si la campagne de cette année a été un succès, Vandana Boolell pense déjà aux pistes d’améliorations pour la prochaine édition. « Bien que nous en soyons encore aux balbutiements, la campagne de 2015 a été une source d’inspiration, car nous avons eu l’occasion de mettre de l’avant quelque chose d’important. Nous avons aussi bénéficié du support de l’ambassade américaine et du haut-commissariat anglais qui n’ont pas hésité à participer à la campagne. Et nous comptons accentuer nos efforts l’année prochaine ».
Visiter la page officielle du mouvement Red My Lips pour en savoir plus.