SÉQUELLES 29E JOURNÉE: Trois journées de mise à pied pour Yashin Emamdee

Yashin Emamdee a été trouvé coupable de n’avoir pas monté Beach In A Bottle à la satisfaction des Racing Stewards. Le Mauricien devra purger une mise à pied de trois journées. À l’heure où nous mettions sous presse, il n’avait pas encore décidé s’il ferait appel ou pas.
Comme annoncé dans notre édition d’hier, les Racing Stewards ont ouvert une enquête sur la monte de Beach In A Bottle, cheval de l’entraînement Rameshwar Gujadhur. Samedi, le board des RS avait déjà sanctionné Subiraj Gujadhur pour ne l’avoir pas informé du changement de tactique avec ce même cheval.
En ce qui concerne les instructions, Subiraj Gujadhur a déclaré qu’il avait demandé à Yashin Emamdee d’essayer de prendre le commandement vu qu’il avait noté l’absence d’un meneur ou de courir close to the pace. Ces ordres ont été confirmés par le jockey, qui a expliqué qu’après un bon départ, il a été contraint de reprendre sa monture étant donné que Greatfiveeight a versé quelque peu sur lui. Il a accepté d'avoir demandé un effort à son cheval dans la montée sans pour autant le solliciter. Il a ajouté que Greatfiveeight a insisté à son intérieur et le jockey de ce dernier a même déversé sa monture en sa direction peu après le passage du but.
Pour les Racing Stewards, Ioannis Poullis a clairement démontré qu’il avait l’intention de mener la course. Aussi, après avoir sollicité Beach In The Bottle au départ et l’avoir repris après 150m de course, le Chief Stipe, Stephane de Chalain, a été d’avis que Yashin Emamdee aurait dû laisser souffler son cheval entre les 1200 et les 1100m, et non pas le laisser courir librement.
Le Chief Stipe a aussi fait ressortir que Yashin Emamdee aurait pu reprendre son cheval dans la descente et non pas courir botte à botte avec le meneur. Yashin Emamdee a avancé qu’il voulait tout simplement suivre les instructions de son entraîneur, ce à quoi Stephane de Chalain lui a fait part qu’il n’a jamais été question de courir en tête coûte que coûte. Emamdee a plaidé non coupable de la faute qui lui était imputée, mais a été trouvé coupable et sanctionné en conséquence.
Chisty absent ce samedi
Il nous revient d'autre part qu'Imran Chisty ne sera pas en selle ce samedi. L’Indien purgera la journée de suspension qui lui a été infligée par le board des Racing Stewards à l’issue du 28e rendez-vous. Il avait été sanctionné pour une faute d’interférence alors qu’il était en selle sur Ice Run. Imran Chisty profite de cette mise à pied pour se rendre en Inde, où il a été sollicité pour monter une course de Groupe 2 à Pune. Il met le cap sur la Grande Péninsule ce vendredi et sera de retour mardi prochain. Par ailleurs, sachez que Ioannis Poullis, jockey de Chandradutt Daby, quitte finalement le pays aujourd’hui en direction de Dubai. Il ne sera pas de retour pour monter lors de la journée de la Coupe d’Or.
Notons que, ce matin, plusieurs exercices d’essais aux stalles ont eu lieu, dont certains ont concerné une génération d’apprentis qui pourraient effectuer leurs débuts en course la saison prochaine. Ils étaient principalement associés à des chevaux à la retraite. Le tout a eu lieu en présence de John Claite, qui est de retour au pays pour continuer son travail avec les apprentis.