Elle a 27 ans et cela fait cinq ans qu’elle sillonne l’île aux côtés des artistes mauriciens pour immortaliser les journées de live painting ou une exposition qu’elle aura préalablement organisée ou à laquelle on l’aura conviée. Sevany Appavoo, employée dans le secteur de l’assurance, est une photographe et organisatrice d’événements qui s’engage pour la promotion de l’art de Maurice.
Partant du constat qu’il n’y a pas de politique appropriée pour encadrer les artistes locaux et pour diffuser leur art et par la même occasion, y sensibiliser le public, la jeune Sevany Appavoo, passionnée de photographie et motivée par la réaction des artistes ayant participé à quelques événements qu’elle a organisés, souhaite leur apporter son soutien dans un esprit de partage. « Je vois qu’à Maurice, les artistes sont assez découragés parce qu’il n’y a pas d’événements qui valorisent leur art. Jusqu’à présent, il n’y a pas une galerie où on peut voir leurs oeuvres. Tout est centré dans des petits comités et chacun fait son travail dans un coin. Je vais essayer de travailler avec eux pour mieux faire connaître ce qu’ils font. Le 12 mars dernier, à l’occasion de la fête nationale, j’ai organisé avec le soutien des autres, un live painting à Flacq Coeur de ville, et le 4 juin, l’événement sera renouvelé au Jardin de la Compagnie ».
« Valoriser l’art ne veut pas dire toucher seulement les acquéreurs potentiels et le marché étranger mais c’est toucher tout le monde. Il faut changer la perception du public également. L’art doit toucher tout le monde », affirme notre interlocutrice. C’est dans ce sillage que Sevany Appavoo, quand ce n’est pas elle l’organisatrice d’un événement, encourage d’autres associations d’artistes comme l’Action pour la créativité artistique (ACA) ou encore l’International Watercolor Society (IWS), pour ne citer que celles-ci, dans leur entreprise en répondant positivement à leur invitation pour immortaliser des moments exceptionnels de partage entre artistes. « Je travaille sur le principe donnant/donnant : j’organise des événements pour les artistes, ils répondent présents à mon appel et de leur côté, ils me demandent d’être présente aussi. C’est une win-win situation ».
Originaire de Verdun où elle vit depuis l’âge de deux ans, Sevany Appavoo s’intéresse à l’art et aux sciences humaines depuis le collège. Cependant, suivant les directives de ses parents, elle fait les maths et la comptabilité au niveau du School Certificate. « Pour le HSC, j’ai voulu faire ce que j’aimais, c’est-à-dire les langues ». Elle change de collège pour pouvoir faire l’anglais, le français et l’art visuel comme matières principales et l’hindouisme et le General paper comme matières subsidiaires. Après le collège, Sevany Appavoo postule pour un cours à l’Université de Maurice et à l’École hôtelière Sir Gaëtan Duval. « C’est l’EHSGD qui m’a répondu en premier et comme à l’époque, la tendance était le tourisme, j’ai foncé. En 2008, je commence un diplôme en gestion touristique. Sous le module « action professionnelle », je devais organiser un événement. Comme j’aimais l’art, je décide de faire appel à la National Art Galery (NAG) pour pouvoir rassembler des artistes locaux autour d’une exposition. Une dizaine ont répondu à l’appel et il fallait chercher un lieu. J’ai pu avoir la maison Eureka. C’était pendant la période de la Fête des mères et l’exposition était autour du thème de la femme. L’événement fut un succès ». Sevany Appavoo conçoit ce premier événement comme une chance car elle a pu allier le tourisme et l’art. Elle en fait quelques clichés très appréciés par ses amis. Depuis, elle n’arrête pas et enchaîne aussi avec l’organisation d’événements. « Mes amis m’ont encouragée à aller de l’avant avec la photographie ». Parmi, elle cite Deepa Bahadoor, enseignante d’art visuel et artiste. « Deepa m’a poussée et m’a beaucoup encouragée », affirme-t-elle. Sevany Appavoo concède que cela n’a pas toujours été simple de se tourner vers l’art car « c’est souvent perçu comme une perte de temps par la famille ». Mais passionnée et fonceuse, comme elle se décrit, « rien ne l’arrête ». Sevany Appavoo est aussi très proche de la nature. « Je fais partie d’un groupe de randonneurs et la nature est la place où il faut être. Nature is our teacher ». C’est tout naturellement que Sevany Appavoo capte les meilleurs instants de manière spontanée lorsqu’elle sort. N’a-t-elle jamais été tentée par la peinture ? « J’ai commencé. Il y a des amis artistes qui m’encadrent mais je préfère quand même me concentrer sur la photo pour le moment ». Elle travaille actuellement sur un projet sur le sud de l’île d’où est originaire sa famille. En juin, elle participera à une première exposition collective internationale en Italie. « Pour la troisième fois, j’ai été invitée par un curateur à participer à l’expo. Je n’avais pu répondre positivement à l’invitation avant parce que c’est tout un processus pour l’envoi du travail à l’étranger ». Deux photographies numériques, « Morning glory » et « Perfect Gateway », y seront exposées du 4 au 18 juin 2016. Les travaux de Sevany Appavoo peuvent être vus sur sa page Facebook à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/sevany.appavoo/photos_albums.