Jonathan Rahiman au volant

Le Mauricien Jonathan Rahiman, 33 ans, a trouvé la mort dans un accident de la route, jeudi 15 février aux petites heures du matin, aux Seychelles. Il s’agit du tout premier accident fatal de l’année 2018 sur l’archipel.

Selon le rapport de la police des Seychelles, cet ingénieur de Rey Lenferna était seul dans sa Honda Fit, vers 2h30 du matin, lorsqu’il a perdu le contrôle de sa voiture se dirigeant vers le sud à proximité de l’hôtel Pangia Beach, sur l’île de Mahé.

Jonathan Rahiman venait de s’établir aux Seychelles depuis octobre 2017. il habitait la localité de Takamaka.

Les parents du jeune homme, habitant Roches-Brunes, prennent l’avion cet après-midi pour les Seychelles.

Lire ci-joint le communiqué de la police seychelloise.

Kominike de la polis seychelles:

«Lapolis in raporte ki en zonm 33 an in mor granmaten ozordi dan zanmerant letablisman touristik « Pangia Beach » lo semen Palmis an montan Providence.
Sa zonm kin ganny idantifye koman Jean Christophe Jonathan Rahiman I en Morisyen 33 an ki pa tro lontan pe travay isi e i ti pe reste Takamaka .

Dapre rapor Jean Christophe ti tousel letan ki transpor ki I ti pe dray, en loto « Honda Fitt » ti perdi kontrol e kit semen dan sa aksidan trazik raporte arive ver 2:30 granmaten. Touzour dapre rapor letan sa aksidan ti arive sa transpor tip e fer direksyon Sid.

Lapolis pe fer lanket pou etablir sirkonstans sa akisdan e lakoz lanmor Christophe.

Sa ka fatal i premye anrezistre depi ki 2018 in komanse.»