Faisant suite à la controverse des dépenses encourues par la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, à la fin de 2016 à partir d’une carte de crédit garantie par Planet Earth Institute d’Alvaro Sobrinho, le chef de file du Parti travailliste au Parlement, Shakeel Mohamed, a demandé à ce qu’une motion de no-confidence contre la présidente de la République soit ajoutée à l’agenda de l’Assemblée Nationale en son nom.

 

Dans une lettre envoyée à l’Assemblée Nationale aujourd’hui, 1er Mars, il souhaite que cette motion soit ajoutée à l’agenda et traitée en priorité selon la pratique parlementaire.

À noter qu’il n’y a aucune déclaration du Premier ministre Pravind Jugnauth qui a eu sa rencontre hebdomadaire avec la Présidente de la République ce matin au Réduit avant la cérémonie avec les lauréats.

Le MMM a aussi signifié son intention d’une action contre la présidente et considère qu’elle doit démissionner.

Quant au leader du ML, Ivan Collendavelloo, il n’a pas commenté le fond de l’affaire, mais a regretté que le secret bancaire ait été bafoué.