L'ex-ministre du Logement et des terres, Showkutally Soodhun en compagnie de Robin Appaya.

Faisant suite à la controverse des dépenses encourues par la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, à la fin de 2016 à partir d’une carte de crédit garantie par Planet Earth Institute d’Alvaro Sobrinho, le président du MSM, Showkutally Soodhun, qui animait un point de presse sur sa récente mission en Arabie Saoudite, a été clair.

« Personne ne peut embarrasser qui que ce soit et chacun doit assumer ses responsabilités que vous soyez présidente, Premier ministre ou député », a-t-il laissé entendre.