Le cyclone intense Fantala est passé à son point le plus près d’Agaléga à 160 kilomètres, hier matin, adoptant une direction de l’ouest nord-ouest. Décrivant les caratéristiques de son système, le site d’observation Mtotec affirmait que les rafales maximales qu’il générait atteignaient 280 km/h. D’un grand diamètre avec un oeil bien structuré, Fantala était classifié, à 16h hier, à 6.5 sur l’échelle d’intensité Dvorak qui compte 8 points.
Les réseaux sociaux en témoignent, certaines personnes incorrigibles amateurs de sensations fortes, tant à Maurice que chez nos voisins de La Réunion, avaient commencé à développer une nostalgie de l’ambiance des cyclones au fur et à mesure que la présente saison de ces phénomènes climatiques touchait à sa fin sans qu’aucun ne se pointait. Elles pourraient toutefois ne plus en entretenir l’envie pour très longtemps si le cyclone intense Fantala se rapprochait trop près dans les prochains jours comme il est craint…
Rodrigues et Maurice devraient se préparer
Selon tous les modèles (américains et européens) et le Centre de météorologie régional de La Réunion), ce cyclone intense devrait être encore une menace jusqu’à jeudi-vendredi prochains. Les conditions sont favorables pour qu’après une boucle, il redescende en direction du sud sud-est. Toujours selon les modèles de prévisions, dont Navgem et GFS, sur sa future trajectoire et dépendant de sa vitesse de déplacement, il repasserait à côté d’Agaléga et aux environs de mercredi-jeudi, Fantala frôlerait St Brandon. Ensuite, son centre devrait passer entre Maurice et Rodrigues, sinon directement sur la petite île. Même s’il est possible que d’ici là il perde de sa force et qu’il soit dégradé en cyclone tropical, les populations concernées devraient commencer à prendre les précautions dès à présent.
 Durant ces dernières années, les modèles de prévisions, particulièrement ceux des Américains, se trompent très peu. On note cependant que l’Office de météorologie de Maurice ne semble pas est en être impressionné. La station météo de Vacoas ne s’aventure pas dans une prévision de trajectoire et le bulletin émis hier après-midi ne se limite qu’à donner des “informations supplémentaires” pour signaler la présence du cyclone intense.
 Un retour qui angoisse
Selon les relevés des météorologues mauriciens, au plus près d’Agaléga, Fantala a fait souffler des vents variant entre 25 et 35 km/h et les rafales ont été de l’ordre de 90 à 100 km/heure. Les autorités avaient pris la mesure de déplacer les 72 habitants de l’île-du-Sud pour les mettre à l’abri dans le Tsunami Centre de l’île-du-Nord. Plusieurs correspondants dans l’archipel rapportent qu’il n’y a pas eu de dégâts. Mais le retour du cyclone intense après la boucle prévue est attendu avec angoisse…
 Pour ce qui est du temps ce dimanche, la météo maintient un avis de vents forts à Maurice, St -Brandon et Rodrigues. Les rafales seront de l’ordre de 70 à 80 km/ h dans les endroits exposés. Il est recommandé de faire attention aux objets volants, aux vents de traverse et d’être prudent lors de manoeuvres en hauteur. La visibilité sera réduite à cause de brouillard et les conducteurs doivent se méfier des accumulations d’eau. Le ciel sera partiellement nuageux avec des ondées isolées dans les endroits élevés.