Beat The Retreat se pose comme l’étoile montante de cette seconde partie de la saison après son récent brillant succès. Ce cheval a confirmé sa belle forme du moment en réalisant un galop exceptionnel la semaine dernière. Mais il n’a pas course gagnée. Il doit se méfier de plusieurs adversaires, dont Prince Of Thieves, qui s’est aussi montré sur la montante.
Avec le retrait de certains des chevaux susceptibles de mener le peloton et la mauvaise ligne de Mootahadee, les données sont devenues compliquées en ce qui concerne le déroulement de la course. Mootahadee peut forcer quelque peu le pas pour essayer de contourner le handicap de sa mauvaise ligne, mais ce ne sera pas sans risque. Il n’est pas impossible que Tandragee se mette de la partie car il possède une bonne vélocité au départ, quitte à laisser quelqu’un d’autre mener les opérations par la suite.
Ernie est rapide, mais on pense qu’il essaiera plutôt de conserver l’avantage de la corde de sa première ligne, au lieu de se laisser aller à lutter pour le commandement. Prince Of Thieves est aussi rapide, mais il pourrait se contenter de suivre tranquillement dans son pas en attendant l’emballage final. Charles Lytton est connu pour réaliser ses meilleures performances quand il n’est pas bousculé dans la partie initiale. Beat The Retreat est un attentiste et il ne sera pas intéressé à faire partie de la tête de la course. Idem pour One Cool Dude, qui se contentera de suivre les manoeuvres en attendant l’emballage final.
À bien voir, Mootahadee a intérêt à courir en tête vu qu’il lui sera difficile de soutenir la comparaison au finish face à des chevaux qui sont nettement mieux classés que lui au niveau de la valeur. Dans une course à handicap, il aurait reçu 7,5 kg d’Ernie. Il y a toutefois le risque qu’il soit appelé à sortir de son pas et que cette débauche d’énergie lui soit préjudiciable. Mais tout compte fait, il doit tenter quelque chose car il n’a aucune chance en venant de l’arrière.
Que penser de Prince Of Thieves, le choix de Donovan Dillon ? Ce cheval affiche actuellement une robe splendide. Certains diraient qu’ils ne l’ont jamais vu dans un si bel état. Il vient de renouer avec le succès, mais dans un lot moins compétitif. Il peut lui aussi opter pour la position tête et corde ou, à défaut, suivre Mootahadee et essayer de le dominer au finish.
Tandragee, avec 58 kg seulement sur le dos, pourrait vite prendre la direction des barres et laisser le sale boulot à son compagnon de box Reim. Tandragee reste un sérieux compétiteur et il n’a pas froid aux yeux quand il s’agit de batailler dur dans la ligne droite finale. Si Steven Arnold l’a choisi, c’est qu’il est conscient de ses possibilités actuelles vis-à-vis de Reim. Ce dernier n’est toutefois pas véloce au départ. Toutefois, s’il démarre avec ses adversaires et qu’il répond aux sollicitations de Rye Joorawon, il pourrait se retrouver en tête de la course.
Ernie, lui, avait quelque peu déçu la dernière fois. Il se peut que le fait qu’il ait dû rendre du poids à la majorité de ses adversaires ait joué en sa défaveur. Il se peut également qu’il ne soit plus aussi bien qu’il ne l’a été auparavant. Il a bien travaillé aux côtés d’Easy Lover la semaine dernière, sans plus. Au risque de se tromper, on dira qu’il est en légère baisse.
One Cool Dude est dans de bonnes dispositions. Il pourrait toutefois avoir laissé passer sa chance lors de la 16e journée. Il possède encore du jus, mais il devra batailler pour reprendre ceux qui le précéderont dans le parcours. Charles Lytton a couru en progrès à sa dernière tentative, mais il a été délaissé par le jockey titulaire de Gilbert Rousset. Il est le détenteur du trophée et est le sprinter champion de 2016. Ce serait le moment idéal pour lui de se rappeler aux bons souvenirs des turfistes.
Mais Beat The Retreat reste le favori. Son jockey est confiant qu’il sera difficile à battre, surtout après ses prestations à l’entraînement. Mais une course n’est jamais gagnée d’avance et il devra se montrer prudent car Prince Of Thieves n’a pas encore dit son dernier mot.