ST-PIERRE : Il porte une burka pour tenter un vol

Deux hommes, dont un portant une burka, ont été arrêtés hier matin à Morcellement Circonstances, St-Pierre, par les hommes de l’inspecteur Cowlessur, de la Criminal Investigation Division de Moka. Les deux suspects aux allures louches ont été aperçus tôt hier matin dans la localité faisant le va-et-vient. Des habitants les ont suivis et les ont interrogés sur leur présence dans cette région. Alertés, la CID de Moka et les policiers du poste de St-Pierre se sont rendus sur place au plus vite pour que les deux suspects ne soient pas pris à partie par les habitants. Pris de panique, l’un des hommes a avoué qu’il s’était déguisé pour voler. « Li'nn met sa burka-la avek boukou prekosion. Incroyable mais vrai ! » a confié au Mauricien un enquêteur proche de ce dossier. Les deux hommes ont été conduits dans les locaux de la CID de Quartier-Militaire pour être interrogés. Ils devraient comparaître devant le tribunal de Moka ce matin.


PAMPLEMOUSSES
Un policier arrêté pour injure à l’égard du PM

Un policier est soupçonné d’avoir lancé des jurons à l’égard du Premier ministre, Pravind Jugnauth, pendant qu’il passait devant le poste de police de Pamplemousses dans un véhicule, jeudi. Il a été arrêté hier après-midi. Selon nos sources, un sergent de police, qui était en fonction jeudi soir, aurait entendu le policier citer le nom du chef du gouvernement avant de prendre la fuite. Le sergent a poursuivi le policier et l’a rattrapé aux abords du Jardin de Pamplemousses. Le policier a été conduit au poste de police pour être interrogé. Mais profitant d’un moment libre, le policier aurait pris la fuite. D’où son arrestation hier. Une enquête est en cours.


MAHÉBOURG
Un motocycliste tué dans un accident

Un réceptionniste de 29 ans roulait à moto à Cité La Chaux lorsqu'en tentant d'éviter une collision avec une fourgonnette, il a perdu le contrôle de son engin et a percuté un mur de plein fouet. Sur place, le Dr Kowlessur, du Samu, avait noté que le motocycliste avait déjà rendu l'âme. L'autopsie pratiquée par le Dr Sunassee a attribué son décès à un traumatisme crânien. Le conducteur de la fourgonnette a été testé négatif à l'alcootest puis relâché sur parole.