L’enquête de l’Independent Corruption Against Corruption (ICAC) sur la Planet Earth Institute/State House Saga amorce une nouvelle étape. La version de Ken Poonoosamy, l’ex-numéro un du Board of Investment (BOI) qui est aussi “Deputy Chief Executive Officer” de l’Economic Development Board (EDB), a été complétée au quartier général de l’ICAC, hier, au sujet de l’acquisition des villas effectuée par le multimilliardaire angolais, Alvaro Sobrinho.

Ken Poonoosamy, l’ex-directeur du BOI, a été interrogé sur les procédures portant sur les placements estimés à plus de Rs 1 milliard, le mode de paiement des Rs 296 millions pour 12 villas sous le Property Development Scheme du BOI en août de l’année dernière. Selon nos informations recueillies, Ken Poonoosamy a aussi bien été questionné sur la villa personnelle de Sobrinho au Royal Park Balaclava au coût de Rs 56,1 millions. Cela fait la troisième fois que le “Deputy Chief Executive Office” du BOI est entendu par l’ICAC après y avoir été à deux reprises au mois d’avril.

De sources concordantes, on aura appris que les officiers de la commission anti-corruption ont axé leur interrogatoire sur les plans du BOI auxquels le clan Sobrinho a eu recours à Maurice.