L’ancien Premier ministre et président de la république, sir Anerood Jugnauth, a été investi d’une mission de la dernière chance en vue de déjouer la crise constitutionnelle entre la présidence de la république et le gouvernement à la veille du 50e anninversaire. De sources autorisées, lemauricien.com a appris que sir Anerood s’est rendu à la State House à 16 heures cet après-midi en vue de convaincre Ameenah Gurib-Fakim de « lev pake  allé trankil » dans les meilleurs délais.

La réunion spéciale du conseil des ministres de cet après-midi a pris note des développements dans l’affaire de la Platinum Card du clan Sobrinho et de l’urgence de voir la présidente de la république évacuer la State House dans les meilleurs délais. Au cas où Ameenah Gurib-Fakim ferait preuve de résistance et d’insolence comme ce fut le cas, mardi, le gouvernement affirme être prêt à rappeler l’Assemblée nationale en urgence pour faire adopter à une majorité de trois-quarts pour limoger la présidente de la république sans passer par les procédures de destitution avec le Constitutional Tribunal sous la section 30 de la Constitution.