Les fautes pour interférences sont sévèrement punies désormais. Une mise à pied de deux journées peut peser sur le dos d’un jockey. C’est ce qui a été le sort de Peter Hall alors qu’il pilotait Always Flirting. L’Australien manquera ainsi deux journées de compétition.
Peter Hall a été trouvé coupable de s’être rabattu à la corde au 1350m de la quatrième course. Cette négligence a fait que Sole Mio, avec Rehaze Hoolash en selle, a été repris par son jockey pour éviter les postérieurs du gris de Jean-Michel Henry. De ce fait, le cheval de Gilbert Rousset a néanmoins trébuché à cet instant de la course. Peter Hall a plaidé coupable de cette faute.
Donavan Mansour, lui, a aussi plaidé coupable d’avoir trop retenu sa monture au 1200m après avoir pris les devants. Always Flirting, qui était à la corde, se retrouva dans un espace restreint et a eu à ralentir pour éviter les postérieurs du cheval de Rameshwar Gujadhur. Bobby Bear qui était juste derrière a aussi eu à appliquer les freins et ralentir. Le Sud-Africain a écopé d’une amende de Rs 25 000 pour cette faute.
Le jockey de Jean-Michel Henry a eu aussi à donner des explications pour sa monte sur Always Flirting dans la partie initiale de la course. Les Racing Stewards ont voulu savoir s’il n’aurait pas pu insister un peu plus avant de laisser Lucky Valentine prendre les devants. L’entraîneur a déclaré qu’il avait demandé à son jockey d’essayer de doubler les chevaux qui étaient à son intérieur, mais si un adversaire insistait, de se placer derrière lui car son cheval pouvait manquer un galop.
Peter Hall a souligné qu’il avait pu prendre position à la corde avant le 1300m. Cependant, comme Lucky Valentine a progressé à son extérieur et s’est montré plus rapide, il a pris la décision, vu que son cheval avait un handicap de 61.5 kg, de placer sa monture derrière lui. Le meneur a, par la suite, considérablement réduit l’allure et il a préféré conserver des ressources pour la fin. Il a aussi été d’avis que s’il avait demandé un effort supplémentaire à sa monture, celle-ci n’aurait pas terminé dans l’argent. L’entraîneur Jean-Michel Henry a aussi été du même avis. Après avoir entendu les explications des parties, le board des Racing Stewards a trouvé que le jockey Hall ne doit laisser aucun doute planer sur ses montes à l’avenir.
Rye Joorawon et Ricky Maingard se sont aussi retrouvés devant le board des RS pour la monte de Elusive Love. L’interrogation des Racing Stewards a été en direction de la ligne droite d’en face. Rye Joorawon a expliqué que son cheval a démarré lentement et qu’il a dû le solliciter quelque peu. Son mouvement a fait qu’il s’est retrouvé à l’extérieur d’Always Flirting. Quand le tempo a baissé en intensité, son cheval a commencé à tirer. Il a alors pris la décision de le contrôler et d’attendre le 700m pour lui demander de progresser. Elusive Love a alors accéléré pendant quelques mètres, mais n’a pu maintenir le même rythme. Ricky Maingard, lui, a trouvé que son cheval a eu toutes les chances de l’emporter et qu’il était fatigué sur la fin. Il a été d’avis qu’Elusive Love avait besoin de cette course. Après enquête, les Racing Stewards ont déclaré à Rye Joorawon qu’ils s’attendent désormais qu’il prenne plus d’initiative dans une course.