IN THE STEWARDS’ ROOM : Yashin Emamdee et Kersley Ramsamy optent pour une suspension

Deux cavaliers mauriciens se sont retrouvés avec une mise à pied d’une journée pour cause d’interférence. Yashin Emamdee et Kersley Ramsamy ont en fait préféré une mise à pied à une amende pour avoir enfreint le règlement 160 A (d).
Il faut savoir que les fautes de ces deux cavaliers ont été commises dans la dernière épreuve de samedi dernier. Dans un premier temps, Yashin Emamdee a été questionné sur la gêne subie par Port Albert aux 1300m alors qu’il était en selle sur Political Power. Les Racing Stewards lui ont reproché de n’avoir pas pris toutes les précautions nécessaires pour que son cheval n’intimide pas le représentant de Raj Ramdin. Il s’avère que lorsque Political Power a progressé à l’extérieur de Port Albert, ce dernier a été intimidé et a versé à l’intérieur. De plus, il a dû être repris pour éviter les postérieurs de Political Power.
Yashin Emamdee a accepté sa faute. Il a toutefois tenu à souligner que le film démontre que Power Dive, qui avait démarré de la première ligne, avait dérivé sur sa gauche, emmenant les chevaux placés à son extérieur vers le milieu de la piste. Il a reconnu que s’il avait attendu un peu, il aurait pu éviter cet incident. Pour cette faute, il a été sanctionné à une amende de Rs 20 000.
Yashin Emamdee a aussi eu à répondre du fait que Political Power a une fois de plus versé à l’intérieur, à 250m de l’arrivée, pour forcer Power Dive à aller en direction d'Ocean Drive South. Le cavalier mauricien a reconnu ses torts une fois de plus. Son cheval a versé à l’intérieur de par sa faute. Il a accepté qu’il aurait dû cesser de le monter et le redresser pour éviter d’aller en direction de Power Dive, qui a également versé à l’intérieur.
Les Racing Stewards ont fait savoir à Yashin Emamdee qu’ils n’allaient pas tenir compte de sa première offense et ils l’ont condamné à une amende de Rs 25 000. Le jockey a alors demandé que l’amende soit convertie en une suspension d’une journée. Il a évoqué la venue du jockey Ravi Kumar Vaibhav chez Shyam Hurchund et souligné qu’il n’obtiendrait pas de monte. Sa demande a été acceptée.
En ce qui concerne Kersley Ramsamy, qui était en selle sur Power Dive, les Racing Stewards lui ont demandé pourquoi il avait continué à se servir de la cravache de la main gauche alors que son cheval avait tendance à verser à l’intérieur. Il a reconnu ses torts tout en soulignant sa préférence pour une suspension. Ainsi, il ne montera pas pendant une journée de courses.
Notons par ailleurs que Girish Goomany s’est retrouvé avec une amende de Rs 20 000, toujours pour intimidation envers un adversaire. Les faits se sont produits dans la troisième épreuve, quand il a laissé Purple Rock verser à l’extérieur pour emmener Triad Of Fortune en direction de Bellicosity et, ce dernier, vers Black Parrot, qui a dû être dirigé vers l’extérieur de Sunset Breeze pour continuer sa route.
Il est à noter que les Racing Stewards ont enquêté sur un incident qui a impliqué Triad Of Fortune et Sunset Breeze aux 100m. Il a été établi que Triad Of Fortune a été incommodé et a été repris quand il s’est retrouvé dans une position délicate entre ce dernier et Purple Rock. Il a été demandé à Raymond Danielson de faire attention dorénavant et de redresser sa monture plus tôt qu’il ne l’avait fait à cette occasion.