Trois victoires en trois journées, c’est le bilan flatteur du côté de Rameshwar Guajdhur. Cependant, on dira que tout le mérite revient à son fils Subiraj qui, en l’absence du paternel, a su bien négocier cette absence pour mener sa barque à bon port. La bonne performance de ce yard est surtout relevée par un certain Ashanti Gold qu’on n’attendait pas à pareille fête en ce début de saison.
Subiraj Gujadhur était particulièrement heureux de «sa performance» avant de rendre le flambeau à son père Rameshwar qui a repris du service depuis lundi. «Au moins, il ne pourra pas se plaindre. Je lui ai rendu les chevaux dans une bonne condition», a tenu à souligner notre invité dans un large sourire.
Pour revenir à Ashanti Gold dont les propriétaires étaient présents mardi matin au training, il va sans dire qu’il est comme le bon vin et s’est bonifié durant le repos.
« Oui, avec trois succès par les temps qui courent, on ne peut qu’être satisfait. Ce bon début de saison vient du fait que les chevaux ont bien récupéré pendant l’intersaison. Il en est ainsi pour Ashanti Gold», a-t-il tenu à souligner avant d’ajouter que le gris possède encore plus de mérites.
«Vous n’êtes pas sans savoir qu’Ashanti Gold est à sa quatrième saison au Champ de Mars. Il faut saluer sa performance. Comme le bon vin, il s’est bonifié. S’il peut avoir perdu de sa vélocité, il a gagné en accélération finale.»
Subiraj Gujadhur est en fait plein d’éloges en parlant du gris.
«Je pense pouvoir dire qu’il n’a pas encore dit son dernier mot et pourrait même représenter nos couleurs dans la Barbé Cup au train où vont les choses. Il possède une certaine habileté et, pas plus tard qu’au début de 2014, il avait remporté une course en (52-68) et battu Abington. Il avait donc la possibilité de doubler la mise. Ce n’est que mardi matin après son travail que nous avons décidé de confirmer son engagement après un séjour à Floréal.»
Un grand merci aux propriétaires de l’écurie
Deux des victoires de la saison furent obtenues par l’entremise de l’apprenti Niven Marday alors que le titulaire au poste, Guru Dev (Akash) Aucharuz n’a, lui, ramené qu’une réussite. Ce n’est pas pour autant que sa performance est jugée comme étant en dessous des espérances.
« Niven Marday a été priviligié en raison de sa remise au poids. Akash est encore jeune et doit avant tout apprendre à comprendre les chevaux. Il possède des qualités indéniables et devrait en tirer avantage dans les semaines à venir.»
L’autre satisfaction de Subiraj Gujadhur a été Generous Gent qui est son autre vainqueur de la saison. Son bonheur a été de pouvoir maintenir ce cheval dans une bonne forme depuis sa victoire surprise la saison dernière.
Fixer la barre à 30 victoires pourrait être un peu présomptueux en ce début de saison. Mais, comme l’an dernier, l’écurie avait engrangé plus de 25 succès, cet objectif demeure dans le domaine du possible.
«Je dois avant tout remercier tous les propriétaires de l’écurie. Ils n’ont pas lésiné sur les moyens pour étoffer l’effectif. Nous comptons plus d’une dizaine de nouvelles unités dont certaines sont là depuis 2014. Elles commencent à progresser tranquillement et nous ne pouvons qu’être optimiste pour l’avenir.»
Qui dit avenir, dit nouveaux chevaux. Et là, c’est surtout une victoire classique dont il s’agit. Cependant, il semblerait que tout reposera sur les anciens.
« Les nouveaux ? Vous ne pouvez dire avec certitude de quoi il en retournera. Gris Cheval a été confronté à une course difficile samedi dernier et on ne peut le juger. Martin n’avait aussi pas eu une course de tout repos. Il faudra attendre et voir.  Mais, ce que je peux déjà vous dire, c’est que Captain Magpie participera au championnat des 4 ans et sera en lice dans le Derby Trial le mois prochain. Il a profité de sa course de rentrée. Sa préparation se déroule comme attendu et il est en phase ascendante, je peux vous l’assurer. »
Les adversaires sont donc prévenus. Captain Magpie n’est pas mort et compte cette fois accrocher le titre des 4 ans à son palmarès.