Subutex: des proches de deux Françaises détenues à Maurice veulent un "procès rapide"‎

Les familles de deux Françaises détenues depuis des mois sur l'île Maurice ont réclamé jeudi à Paris un "procès rapide" et des "conditions de détention humaines" pour les deux jeunes femmes accusées, comme d'autres Français, de trafic de Subutex, un substitut à la drogue.
"Ce que nous voulons rapidement c'est un procès, qu'elles ne soient pas trimbalées d'audiences en audiences", a expliqué lors d'une conférence de presse Christiane Dangla, grand-mère de Déborah, 19 ans, arrêtée le 23 mars 2012 avec dans ses bagages plus de 6.000 cachets de Subutex.
Déborah Dangla et Farah Nachi, 21 ans, arrêtée le 9 décembre 2011 avec plus de 9.000 cachets de Subutex, se disent innocentes, selon leurs proches.
Autorisé en France où il est distribué sous ordonnance, le Subutex est sévèrement réprimé sur l'île Maurice, où il est le stupéfiant le plus consommé, avec des peines pouvant aller jusqu'à 40 ans de prison.
Plusieurs Français accusés de s'être livrés à un tel trafic sont détenus sur l'île de l'Océan indien. Katia Terminet, une Française de 21 ans qui se disait innoncente, avait été détenue 20 mois avant d'être libérée fin novembre après une intense mobilisation de ses proches.
Une autre Française, Aurore Gros-Coissy, Rhodanienne de 25 ans, a été interpellée le 19 août 2011 à l'aéroport avec 1.680 comprimés de subutex. Selon sa famille, ces comprimés avaient été dissimulés dans ses bagages par son ex-petit ami mauricien.
Originaires de la région parisienne, Déborah Dangla et Farah Nachi "ne se connaissent pas mais leurs parcours sont quasiment identiques" a expliqué Mme Dangla, décrivant des femmes "seules, sans travail, livrées à elles-mêmes, des proies faciles".
Dans leur prison "très vétuste", elles "ne sont pas soignées" a déploré la grand-mère de Déborah, qui réclame des "conditions de détention humaines".
L'avocat des deux femmes en France, Me Joseph Breham, s'est plaint de ne pas avoir accès à leur dossier: "on ne sait pas exactement ce qu'on leur reproche (...) On est dans le flou absolu". Il a également critiqué la "détention qui ne se justifie plus".

Commentaires

Bonjour,
Comme d'habitude les citoyens français sont innocents.
Les lois sont faitent pour être appliquées En temps que franco-mauricien, je ne comprends pas pourquoi tant de bruit .
Des que les personnes réalisant ce type de transactions illégales et dangereuses pour la population, aucune indulgence ne doit leur être accordé.
Ceux-ci transportent la mort dans leurs bagages. Et la choses la plus ironique dans l'histoire est qu'elles se déclarent toutes victimes !!! C est tout de même étrange.
Voila je me suis me suis exprimé.

ça me fait rire de lire des articles ici en France ou bien à Maurice que ces filles sont toutes des victimes!!! Je comprends la détresse de ces familles, mais leurs enfants ont été attirées par le gain de l'argent facile... Ces filles sont elles aussi neuhneuh que ça au point d'accepter un voyage d'un inconnu ou même d'un ex-petit copain??? Tout cela sans se poser de questions??? Je vous partage une expérience qui m'est arrivé ici en France, mon épouse qui était à Paris avait oublié sa ceinture et une paire de chaussures à la maison et nous avions convenu que je porterai ces affaires jusqu'au train pour demander à une personne qui prend le train de bien vouloir prendre le sac et le lui donner à l'arrivée du train tout en donnant le numéro de téléphone de mon épouse... Eh bien j'ai galéré pour réussir à donner le sac à quelqu'un... Les gens m'ont gentille ment refuser car ils ne me connaissaient pas et me disaient qu'ils ne savaient ce qu'il y avait et qu'il pouvait y avoir de la drogue dissimuler... Bien qu'étant une personne honnête, je me faisais refuser et c'était tout à fait normal car on nous pompe assez l'air avec tout cela!!! J'ai réussit à donner mon sac en présentant une pièce d'identité pour prouver ma bonne foi... Ces pauvre filles ont été trop naïve?? Ou bien ce sont les parents eux même qui sont naïfs pour croire leurs filles? Ils serait plus juste qu'ils viennent se battre pour que leurs enfants purgent leurs peines en France... sa bane lartik la rode faire croire ki certains sa bane zen français la ine faire zot piégé alors ki zot ti bien en connaissance de cause de séki zot ti pé transporter....

Subitex in Mauritius is illegal like any other country around the World People has to abide by the Law of the Country.In Thailand and other countries its Death Penalty for carrying and bringing Drugs in the country.In France Subitex might be authorised and used as a medicine, but in Mauritius people used it as a Drugs and destroyed the life of innocent people.Drugs dealers and Drug Mules are becoming richer by destroying the life of people and it is the "HARD EARNED TAX PAYERS" whose has to suffer because "TAX PAYERS MONEY" are being used by the Government to cure those "LOWLIFE and Evils"."How on earth that 9,000 tablets of subitex get into the suitcase in the first place"?.Don't make a mockery of our Mrs.C.DANGLA by asking our Court to speed up the process."If you can't stand the heat do not stand in the kitchen" which mean do not break the Law of the country you set your foot in the future.I hope our judges will sent them for a long jail terms and a "WARNING TO OTHER DRUG MULES IN THE FUTURE".Thank you Le Mauricien for this update.