Le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, a reçu une délégation du Parlement Populaire, vendredi. Cette rencontre fait suite à l’envoi au ministre, le 6 juin dernier, d’un rapport « alarmant » de cette instance de délibération citoyenne sur la sécurité alimentaire.
« Ce premier contact avec le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, est un signal encourageant et porteur d’espoir pour une démocratie inclusive et participative dans la logique de la bonne gouvernance politique à Maurice », affirme Faizal Jeeroburkhan, un des membres de la délégation du Parlement Populaire (PP) qui a répondu à l’invitation du ministre vendredi. Les trois autres membres de cette délégation étaient Soobash Hurree, Roland Tsang Kwai Kew et Catherine Boudet, modératrice des débats et organisatrice du PP. Pour Faizal Jeeroburkhan, la rencontre d’une délégation du PP avec le ministre, suite à l’envoi de leur rapport, est « un tournant positif dans la méthodologie de prise de décision au niveau du ministère ».
Notre interlocuteur affirme que le ministre Seeruttun leur est apparu comme une personne « ouverte, accessible et disposée à se mettre à l’écoute de la société civile ». « Le ministre a affiché une détermination et un engagement politique sincère pour aborder le problème de la sécurité alimentaire », a-t-il commenté. Il précise toutefois que les prochaines étapes diront si ses espoirs sont justifiés. « Cela dépendra de sa capacité à résister aux lobbies multiples et à mobiliser ses proches collaborateurs et ses techniciens qui sont souvent bien installés dans leurs “comfort zone” », a nuancé Faizal Jeeroburkhan.
Rappelons que ces quatre citoyens, membres de la délégation du PP, étaient tous des volontaires qui se sont proposés parmi le groupe qui a rédigé le rapport sur la sécurité alimentaire en mai dernier.
Dans ce document de 8 pages, intitulé « Produire ce que nous consommons, consommer ce que nous produisons », envoyé le 6 juin à huit ministères ainsi qu’à la Présidente de la République, les participants du PP faisaient état de carences en matière de planification du Food Security Strategic Plan 2013-2015. Ils déploraient notamment l’absence de planification stratégique et de paramètres définis pour atteindre l’autosuffisance alimentaire. Dans un deuxième temps, les participants du Parlement Populaire formulaient un ensemble de propositions en vue de soutenir une politique d’autosuffisance alimentaire pour Maurice.
Lors de la rencontre de vendredi, les membres du PP ont affirmé avoir pu constater que Mahen Seeruttun était réceptif à l’idée de démocratie participative à travers des débats citoyens. « Le ministre a affirmé avoir déjà transmis, dès réception, le rapport de recommandations de PP aux responsables du ministère qui travaillent actuellement à l’élaboration d’un Master Plan pour l’agro-industrie et l’autosuffisance alimentaire, en vue de voir comment intégrer les propositions de ce rapport au Master Plan », a ajouté Faizal Jeeroburkhan.
Selon notre interlocuteur, le ministre de l’Agro-industrie a également promis aux membres du PP qu’il demandera à ces responsables de reprendre contact avec eux à cet effet. « Cette concertation devrait intervenir avant la fin août, a promis le ministre », affirme Faizal Jeeroburkhan.