SUNKAI CO LTD : L’époux de Bimla Ramloll au CCID

  • Mohit Ramloll, ancien chauffeur d’un tour-opérateur, interrogé “under warning” jusqu’en début d’après-midi

Nouveau développement dans l’enquête menée par le Central Criminal Investigation Department sur les activités financières de la société Sunkai Co Ltd. Mohit Ramloll, l’époux de la directrice et ex-conseillère municipale de Quatre-Bornes Bimla Ramloll, est interrogé depuis ce matin par les enquêteurs. Jusqu’en début d’après-midi, aucune indication officielle n’était disponible à l’effet si Mohit Ramloll serait sous le coup d’une arrestation ou non.
Selon les informations disponibles, Mohit Ramloll, ancien chauffeur d’un tour opérateur et d’une agence de voyage avant d’être partie prenante du business de sa femme, s’est rendu aux Casernes centrales à 9h15 ce matin en compagnie de son homme de loi suite à une convocation formelle des limiers du Central CID. L’un des volets abordés par les enquêteurs devait être son implication dans les transactions et les opérations financières de Sunkai Co. Ltd vu qu’il occuperait un poste important au sein de cette compagnie qui n’a pas de licence délivrée par la Financial Services Commission.
Pour sa part, après avoir été arrêtée par le CCID dans l’après-midi de vendredi, la directrice Bimla Ramloll devrait comparaître à nouveau en Cour aujourd’hui après que trois charges provisoires – Conspiracy, Operating without a permit issued by the Financial Services Commission et Money Laundering – ont été retenues contre elle devant la Bail and Remand Court samedi matin. D’autre part, Sunkai Co. Ltd s’engage à rembourser les clients ayant effectué des placements au sein de cette compagnie.
De son côté, l’enquête sur le scandale financier White Dot International Consultancy Ltd, avec les placements des investisseurs évalués à plus de Rs 700 millions, progresse avec entre autres de nouvelles saisies de véhicules en ce début de semaine. En effet, une dizaine de motos appartenant à la chaîne de pizzerias La Napoletana – dont les trois points de vente sont sous scellés  suivant l’éclatement de cette affaire – ont été embarquées aux Casernes centrales.
D’autre part, les épargnants de White Dot International Consultancy Ltd font toujours la queue devant les locaux du CCID aux Casernes Centrales en vue de consigner leur déposition pour arnaque financière contre la bande à Arun Mossuddee, présumé cerveau. Dans la matinée d’aujourd’hui, environ une vingtaine d’investisseurs se trouvait aux Casernes centrales pour porter plainte, tandis que d’autres s’étaient présentés pour prendre un rendez-vous formel en vue d’aborder cette étape. L’enquête se poursuit.
Par ailleurs, la Banque de Maurice, par le biais d’un communiqué, émet un rappel au public en général que depuis la découverte de l’escroquerie entourant Whitedot Int’l Consultancy Ltd, entre autres, elle a mis en place un service d’assistance dédié à recevoir les victimes qui pensent avoir été escroquées. « À ce jour, nous avons reçu des plaintes de quelques 800 personnes et avons enregistré plus de 250 appels téléphoniques. Les plaintes ont permis à la Banque de recueillir des informations précieuses sur le mécanisme probable de l’arnaque. La Banque a également dressé une liste des agents et intermédiaires impliqués dans l’arnaque », indique-t-on.
Cette liste a été communiquée à la police et une première estimation de la valeur des “investissements” se situe autour de Rs 275 millions — une estimation fondée sur les données fournies par les parties lésées.

Commentaires

What about the pizzas?