Devant l’absence du président Mukesh Balgobin mardi, les administrateurs du Mauritius Turf Club ont pu, hier après-midi, se réunir au complet et en présence de leur conseil légal, Me Sanjay Buckhory. Mais la motion pour destituer le président en exercice du MTC n’a pu être adoptée, le board préférant remettre ce sujet de no confidence à l’ordre du jour après le week-end international. Soit dans 10 jours, en raison entre-temps, de l’indisponibilité d’un des administrateurs, Kamal Tapossea. Selon nos renseignements, il est reproché à Mukesh Balgobin sa prise de position à l’encontre d’un ancien président du MTC, et aussi d’avoir traité un de ses collègues de menteur lors d’une réunion et qu’il a refusé de présentes des excuses.
Finalement, Mukesh Balgobin s’offre quelques jours de sursis à son poste.