C’est fait. Ramapatee Gujadhur a écrit une nouvelle page de l’histoire hippique mauricien en remportant les quatre classiques de notre calendrier. Vainqueur de la Duchesse, Ready To Attack a remis ça dans The Swan Duke Of York Cup à l’issue d’une sage course d’attente d’Imran Chisty. Ce succès, son quatrième de la saison, lui permis, du coup, de devancer Beat The Retreat au classement du cheval de l’année.
Quelque part il était écrit qu’Imran Chisty remporterait la Coupe d’Or 2017. Le sort semblait pourtant s’être acharné contre lui lorsque Beat The Retreat, qu’il prévoyait de piloter pour le compte de Patrick Merven, a été euthanasié suite, à une blessure à l’entraînement, mais le jockey indien s’est vu offrir une deuxième chance lorsque lui a été confiée la monte de Ready To Attack, qui était le troisième représentant de la casaque bleue électrique. Steven Arnold avait opté pour Enaad, le brillant vainqueur du Maiden, qui effectuait la difficile transition de 2400m à un 1600m, tandis que Sunil Bussunt était en selle sur Tandragee, qui avait remporté le Barbé cette année sur le parcours du jour. Ramapatee Gujadhur avait préféré garder Kremlin Captain comme Emergency Acceptor, jugeant certainement qu’il n’était pas physiquement prêt pour un tel engagement. Gilbert Rousset était également bien représenté avec trois partants, Karraar, Scotsnog et Prince Of Thieves, tandis que Jean-Michel Henry avait une belle carte à jouer avec Oomph et Easy Lover.
En parcourant le programme de cette épreuve, on savait qu’il y aurait du train. Hard Day’s Night, Tandragee, Speed Limit, Prince Of Thieves et Karraar étaient les plus sollicités à l’ouverture des stalles, mais c’est Tandragee qui s’est montré le plus rapide pour se porter en tête. La doublure de l’écurie Gujadhur est partie sur de bonnes bases, et l’accélération de Karraar, qui a pris le relais au bas de la descente, a assuré que l’allure soit rythmée. Hard Day’s Night, qui avait quitté les barres dès les 1400m afin de ne pas se laisser enfermer, a démarré au poteau des 600m afin de tenter de prendre de vitesse les favoris. Ainsi à la route, tous les poursuivants étaient déjà mis sous pression. Scotsnog était alors sixième à l’intérieur de Prince Of Thieves devant Ready To Attack, Dreamforest, Oomph, Enaad et Easy Lover. Arnold a sorti peu après la cravache, mais Enaad semblait déjà battu. En revanche, Oomph se rapprochait vivement à la corde, mais il a été coupé dans son élan dans le dernier virage vu que les chevaux devant lui n’avançaient pas à la vitesse voulue. Ségeon a alors dirigé sa monture à l’extérieur de Scotsnog, poussant sur Ready To Attack, Prince Of Thieves qui a dû être repris. Une enquête sur cet incident se tiendra mardi matin. Les commissaires enquêteront également sur une bousculade qui s’est produit à environ 200m du but, suite au mouvement de Scotsnog pour contourner Tandragee. La monture Ramsamy a poussé Speed Limit qui a tamponné Oomph, qui à son tour a versé à l’intérieur, gênant la monture de Pengelly qui a du être reprise. Entretemps, Ready To Attack se rapprochait à leur extérieur. Comme il fallait s’y attendre, Karraar et Hard Day’s Night ont marqué le pas. Ready To Attack a été le premier à tomber sur eux. Versant à l’intérieur, il a maintenu sa trajectoire lorsque Chisty a utilisé la cravache de la main droite. Oomph s’amenait à son extérieur, mais il ne s’est pas montré aussi percutant que la dernière fois. La menace est venue de Scotsnog qui se rapprochait vivement à son intérieur, mais sous la conduite de Chisty, Ready To Attack a repoussé son assaut jusqu’au bout. Easy Lover s’est rapproché vivement sur le tard après avoir été repris à l’extérieur de Hard Day’s Night pour coiffer ce dernier pour la quatrième place. La déception est venue d’Enaad qui s’est contenté d’une modeste sixième place à 6.50L du vainqueur. Certes, il a été pris de vitesse lorsque le peloton a accéléré à la route, mais le style d’Arnold à partir du dernier virage constrastait singulièrement sa monte sur Without A Doubt dans l’épreuve de clôture. N’était-ce une monte plus convaincante, il aurait sans doute pu se battre pour un accessit.
Effectivement, Steven Arnold s’est racheté sur Without A Doubt, qui restait sur une victoire dans une valeur inférieure et sur un parcours réduit. Cette fois, le représentant de Ramapatee Gujadhur montait de classe et il arborait les 1650m pour la première fois de sa carrière. De sa première ligne, il s’est vite fait déborder par plusieurs chevaux pour se retrouver cinquième derrière Euroklidon, Ramaas et Rock Hard, qui évoluaient en file indienne, et Kimberly qui était en one off. Arnold a déboité sa monture au poteau des 1200m pour se rapprocher sur le flanc de Rock Hard afin de ne pas se laisser enfermer par Silver Dice sur lequel Bussunt avait déjà sorti la cravache. Cette position lui permettait d’avoir une marge de manoeuvre. Lorsqu’Euroklidon a réduit l’allure dans la descente, cela a servi les desseins du favori qui n’avait pas encore prouvé sa tenue. Arnold a décalé Without A Doubt au poteau des 300m où il l’a accompagné avec détermination. Jullidar était déjà lancé par Chisty, mais il était contraint de se rapprocher en troisième épaisseur. Réduisant la course à un sprint comme la dernière fois, Euroklidon s’est montré très accrocheur, mais Without A Doubt a été meilleur que lui dans l’emballage final.
Outre Ramapatee Gujadhur, Jean-Michel Henry et Amardeep Sewdyal ont également réalisé le doublé hier. Le premier nommé s’est signalé avec Ernie et Elysian Park qui ont coiffé les représentants de Sewdyal au poteau dans leurs épreuves respectives. Sur sa performance de la 21e journée dans une valeur de 50+ où il n’avait été battu que par Beat The Retreat, Victory Team était présenté comme le cheval à battre dans la cinquième course. Il retrouvait à nouveau les Charles Lytton, Ernie et Mootahadee sur sa route, mais le coup était jouable avec 52kg sur le dos et une deuxième ligne. Le favori s’est propulsé en tête après quelques foulées seulement, et flanqué de Step To Fame sur son arrière-main, il a imprimé une allure régulière, forçant le rapide Nordic Warrior à évoluer en attentiste. N’appréciant pas de suivre dans le dos d’un adversaire, le cheval de Ramsamy s’est montré entreprenant dans la descente et il a été déboité pour se rapprocher en troisième épaisseur. Charles lytton avait tiré profit de sa première ligne pour se positionner derrière Victory Team. Door Of Deception précédait Mootahadee, Ernie et Thrust respectivement. Ernie était déjà mis sous pression au 400m, mais Ségeon a dû le retenir dans le dernier virage vu que Door Of Deception et Mootahadee n’accéléraient pas. Dans la ligne droite, le jockey français a plongé à l’intérieur de Door Of Deception. A 100m du but, il n’y avait pas assez d’espace à l’intérieur de Victory Team, mais le meneur s’est décalé au poteau des 1365m, offrant tout juste assez d’espace pour permettre à Ernie de prolonger son effort. Charles Lytton se montrait dangereux à l’extérieur, mais il penchait sur sa droite et n’était pas accompagné comme il se doit de l’être par Joorawon. Ce dernier a d’ailleurs été sanctionné par les commissaires (voir hors-texte). Rama pensait sans doute avoir fait le plus difficile en contrant cette attaque, mais Ernie a terminé à la vitesse du vent sous la monte énergique de Ségeon pour coiffer Victory Team au poteau.
Ségeon ?surprend Rama
Plus tard dans la journée, Ségéon a surpris une nouvelle fois Rama dans les toutes dernières foulées. C’était dans la septième épreuve où le jockey de Sewdyal a tenté le pillar to post sur In Your Dreams. Contrairement à sa dernière sortie où il avait perdu ses chances au départ, ce bel alezan a été parmi les plus rapides à l’ouverture des boites. Sans doute aurait-il pu tenir jusqu’au bout si Ready For Take Off n’avait pas insisté pour le commandement à son extérieur sur environ un furlong à partir des 1200m. En se rabattant à l’intérieur aux abords des 1200m, le cheval de Teeha a incommodé Heart Of Darkness qui a versé à l’intérieur, gênant Rumbullion, qui a dû être repris. Une enquête se tiendra mardi matin sur cet incident. Constatant qu’In Your Dream ne cèderait pas la tête, Teeha a ramené sa monture au Tombeau Malartic pour se placer sur les barres devant Heart Of Darkness qui précédait les deux chevaux de Jones. Pari lentement, Elysian Park était flanqué de Beach In A Bottle, tandis que Sacred Jewel fermait le cortège. Sa monture ayant fourni un effort sur la partie initiale, Rama a tenté de réduire l’allure dans la descente, mais In Your Dreams se montrait entreprenant. A l’entrée de la ligne droite, le cheval de Sewdyal a accéléré à nouveau et il semblait pouvoir tenir jusqu’au bout. Imperial Dancer s’est montré moins percutant que la dernière fois contrairement à Rumbullion, mais l’apprenti Allyhosain a perdu sa cravache à 150m du but. Ayant déjà commencé à se rapprocher à l’extérieur de Rumbullion à 400m du but, Elysian Park a été contraint d’aborder la dernière courbe en épaisseur, alors qu’il aurait parcouru moins de terrain s’il avait patienté encore quelques secondes, mais voyant une ouverture, Ségeon a dirigé sa monture à l’intérieur de Ready For Take Off. Elysian Park a grignotté du terrain à chaque foulée pour coiffer In Your Dreams au poteau.
Auparavant, Rama, qui pilotait Rogue Runner, avait privé de la victoire le représentant de Jean-Michel Wavebreaker qui avait été confié à Allyhosain dont la décharge était passée de 4kg à 3kg.
Il faut là, saluer sa belle monte de Rama qui a placé sa monture dans le dos de Varadiso dans la descente lorsqu’il a constaté qu’il aurait été contraint de faire les extérieurs s’il avait insisté. Megamuhti et Brachetto ont, eux, hypothéqué leur chance vu qu’ils ont évolué en épaisseur, tandis que Belicosity a manqué son départ après avoir forcé sa stalle quelques secondes plus tôt. Act Of Valor a tenté de prendre le train à son compte, mais Mount Hillaby était sollicité à son intérieur pour conserver l’avantage de la corde. Le représentant d’Alain Perdrau a été contraint d’évoluer en troisième épaisseur, car Chisty a demandé un effort à Varadiso afin de lui empêcher de se placer en one off. Wavebreaker suivait sagement à la corde et dans le dernier virage, il faisait la meilleure impression. Mount Hillaby s’est accroché jusqu’à la mi-ligne droite où il a été rejoint par Varadiso. Ce dernier semblait pouvoir enregistrer une deuxième victoire consécutive, mais il a marqué le pas. En embuscade jusqu’à l’entrée de la ligne droite, Rogue Runner a été dirigé entre Varadiso et Act Of Valor. Sous la cravache de Rama, il a graduellement dérivé sur sa gauche, incommodant légèrement Brachetto. Rama a été réprimandé pour ne pas avoir redressé sa monture. Entretemps, Wavebreaker se rapprochait vivement à la corde, mais il n’a pu revenir sur le nouvel élève de Sewdyal.
Trois doublés
Swapneal Rama a doublé la mise sur Var’s Dream qui avait été remis sur sa fraîcheur après sa troisième place derrière Answeringenesis sur 950m. Amardeep Sewdyal a tenté un pari osé en l’alignant dans une valeur nettement supérieure où il avait pour lui, sa légère charge et sa deuxième ligne. Rama a essayé de tirer profit de cet avantage sur la partie initiale, mais vu l’insistance de Wiggins et Allyhosain, il a ramené sa monture pour suivre tranquillement en troisième position côté corde alors que Promissory et Five Star Rock étaient à la lutte pour le commandement sur les premiers 300m. Condamné en troisième épaisseur, Clifton Surf s’est rapproché dans la descente pour se placer sur l’arrière-main de Five Star Rock qui avait réduit l’allure. Silver Bluff était sur le flanc du futur gagnant devant Ryder Cup, Nation Builder et Chinese Gold respectivement. Malgré l’effort qu’il a fourni en début de course, Promissory semblait avoir conservé assez de réserves pour le sprint final. Profitant que Five Star Rock eut quitté la corde, Wiggins a lancé sa monture à son intérieur. Rama a lancé Var’s Dream à la corde, mais vu que Promissory lui a refermé le passage et que Five Star Rock a également versé à l’intérieur, il l’a repris à l’extérieur, gênant au passage Silver Bluff. Var’s Dream a confirmé qu’il est aussi efficace en attentiste en sortant une belle accélération pour mettre tout le monde d’accord. Tout comme Rob’s Jewel et Brave Leader, il enregistrait sa troisième victoire de la saison. C’était la 17e d’Amardeep Sewdyal.
Après Gondwana une semaine plus tôt, Vijay Anand Bundhoo a remis ça à l’issue d’une sage course d’attente sur Noah’s Ark. On savait qu’il y aurait du rythme avec la présence de plusieurs chevaux véloces, à l’instar d’Answeringenesis, Ice Run et Global Flyer. Le représentant de Preetam Daby, s’est montré le plus rapide et s’est vite placé aux avant-postes devant Ice Run. Ce dernier a suivi sur l’arrière-main du meneur jusqu’au bas de la descente où il s’est positionné dans le dos du meneur qui imprimait une allure sélective. Flobal Flyer était troisième à l’intérieur de Fort Ozark et précédait Sunset Breeze qui était sur le flanc gauche de Soweto Moon. Strum était condamné en troisième épaisseur sur tout le trajet, tandis que Noah’s Ark était quelque peu décroché, alors que son entourage s’attendait le voir en mid-field avec ses oeillères. Dans le dernier tournant, Ice Run était déjà battu. Du reste, Chisty avait sorti la cravache. Global Flyer s’est rapproché à l’intérieur de son compagnon d’écurie dans la ligne d’arrivée. Lorsque Sunil Bhundoo a dirigé son cheval à l’extérieur d’Answeringsnesis, ce dernier a quitté la corde. Noah’s Ark en a profité pour se rapprocher à l’intérieur et créer la surprise. Une enquête a été ouverte sur le handling d’Ice Run. Patrick Merven a expliqué que les instructions étaient de bounce le cheval afin d’essayer de prendre le train à son compte, mais si ce n’était pas possible de suivre en one off afin de ne pas se laisser enfermer et de commencer son effort au 400m. Chisty a expliqué que son cheval, qui est un hard puller, avait du mal à suivre au 1000m et qu’il a lâché son mors au 600m. L’entraîneur a ajouté qu’il y avait quelque chose de pas normal avec Ice Run qu’il considère comme un bien meilleur cheval. Les commissaires ont décidé de ne pas aller de l’avant.
L’épreuve d’ouverture n’a finalement été l’affaire que d’un seul cheval en In Your Face. Ce dernier avait pourtant contre lui le fait de s’élancer moyennement de son huitième couloir et lorsqu’on a vu It’s My Party s’installer tranquillement en tête, on pensait que le représentant de Patrick Merven éprouverait des difficultés à prendre le relais, mais il n’a eu aucune résistance de la part de l’apprenti Allyhosain, qui aurait visiblement pû tirer profit de son avantage au poids pour conserver plus longtemps l’avantage d’une tête à la corde. Une fois les choses en main, Chisty a laissé souffler sa monture et lorsqu’il lui a demandé un nouvel effort dans la ligne d’arrivée, elle a maintenu l’allure pour résister aux retours de Political Power et It Doesn’t Matter dont le jockey a été interrogé par les commissaires.