LE TAGORE CULTURAL CIRCLE : 50 ans d'engagement dans le pays

Les activités sociales, culturelles et littéraires du Tagore Cultural Circle ont cheminé bras dessus bras dessous, à travers le pays, pendant 50 ans. Des donations, fêtes populaires, conférences, rencontres littéraires dans un climat convivial d'humour, de solidarité et de fraternité ça a été une aventure humaine extraordinaire. Sur la feuille de chou du programme 2017, le TTC a inscrit ses activités gérées de manière familiale. L'heure est au bilan. A quoi servent les associations d'action culturelle et sociale ?
Comme toutes les associations collectives autonomes, le Tagore Cultural Circle, acteur du lien social, a œuvré pour la cohésion sociale et l'animation du territoire mauricien. Elle a joué un rôle clé dans le quotidien des Mauriciens, par sa présence dans de nombreux domaines : l'exercice de la citoyenneté ne peut se faire qu`à travers les organisations collectives autonomes.
C'est bien dans un jeu démocratique que les associations de solidarité peuvent trouver leur place, leur rôle et toute leur légitimité. Cela implique qu'elles revoient leurs modèles de référence en matière d'organisation. En 2017, un don de nourriture a été organisé en mai 2017 à Rivière des Créoles. Cette activité a été suivie d'un programme culturel avec la participation des membres de l'association et les habitants de la localité. Om Roodurmun, le président du Tagore Cultural Circle, a souligné l'importance des associations  culturelles, littéraires et sociales dans la promotion d`activités saines pour les jeunes. Il a promis que les membres son association vont se rendent à Rivières des Créoles  en vue de procéder à un spectacle culturel pour les jeunes.
Côté conférence, le Tagore Cultural Circle a organisé un symposium sur l'économie au collège Hindu Girls. Ce symposium avait pour thème « The role of Central Banks in Economic Development », et était destiné aux  élèves de la HSC, des institutions secondaires des Plaines Wilhems. L'intervenant était Le Dr. Dan Maraye, chairman de Glamis Business School.
Au Centre Lois Lagesse Trust Fund, Le Tagore Cultural Circle a offert un déjeuner aux élèves et membres du personnel au mois de juillet 2017. Cet événement a donné l'occasion aux membres de l'association de se familiariser avec les élèves malvoyants et non-voyants et de découvrir des leurs talents méconnus. A signaler la dernière activité du TTC dans le cadre de ses 50 ans : le programme culturel annuel qui aura lieu le samedi 18 novembre au Nadarassen Hall, Rose-Hill.
Le Tagore Cultural Circle a été fondé le 14 mai 1967, à Rose-Hill. Le but était initialement de promouvoir la culture pour tous. Pour accomplir cette mission, une section littéraire fut créée et beaucoup de jeunes participèrent dans des activités littéraires et autres débats, concours d`élocution, quiz, concours d'éloquence, entres autres. Pendant plusieurs années Le Tagore Cultural Circle (TCC) a aussi participé aux compétitions littéraires organisées par le ministère de la Jeunesse et des Sports de cette époque et raflait souvent plusieurs trophées. Au plan social les membres de l'association organisaient souvent des visites aux couvents et orphelinats de Maurice. Des vivres étaient distribués aux pauvres. Les membres du TTC participaient aussi au ramassage des ordures après le passage des cyclones tropicaux. En ce qui concerne la culture, il y avait des programmes à la radio sur la philosophie de Rabindranath Tagore, par exemple. Des spectacles de danses et chants étaient organisés grâce à la caravane organisée par le ministère de la Jeunesse et des Sports de l'époque. Des manifestations marquant la célébration des différentes fêtes du paysfiguraient à l'agenda de l'association. Un programme culturel annuel au Plaza à l'occasion du Divali, etc. A noter que le TCC est toujours actif dans ses diverses activités. Une longue histoire, des rencontres mémorables et aussi un nouvel élan pour le cercle.