Samedi 14 avril, les Tamouls du monde entier célébreront le ‘Tamizhe Puttaandu’ (VARUSHA PIRAPPU) qui marquera le début de la 5120e année du calendrier tamoul connu comme “ATTEE AANDHU” (Vilambi), un samedi ordinaire mais qui n’enlève en rien la signification de cette commémoration millénaire qui restera un point de repère dans nos traditions ancestrales.

GANESSEN ANNAVEE
-Président de l’Union Tamoule

Selon des coutumes bien établies, une nouvelle année qui commence est le moment choisi pour faire le bilan de celle qui s’est achevée, formuler des vœux pour l’avenir et s’échanger des souhaits. Néanmoins, une fois n’étant pas coutume, à l’Union Tamoule de Maurice, nous pensons qu’il est temps de sortir de cette routine paralysante pour regarder les choses en face et prendre conscience du chemin en vue.

Sans pour autant frapper l’attention de façon ostentatoire, mais irrésistiblement, nous constatons la consolidation de nouvelles tendances qui prennent racine ; dans presque tous les domaines de la vie, le monde s’achemine inexorablement vers les réelles conséquences qu’on a du mal à discerner, mais qui, néanmoins, nous interpellent tous, sans exception.

L’Union Tamoule de Maurice exhorte ses adhérents à se tourner davantage vers le Tout-Puissant, d’accorder plus d’importance aux choses spirituelles et abandonner cette tendance dominante qui devient la norme: cette course effrénée vers le matérialisme et les plaisirs. Cette nouvelle tendance qu’on croit devoir adopter pour être ‘in’, qu’on appelle le modernisme, alors que le mot ‘décadence’ serait plus approprié.

Néanmoins, un message à l’occasion de Tamizhe Puttaandu (Varusha Pirappu) sans souhaits ni vœux serait peu conventionnel. L’Union Tamoule de Maurice, donc, sans verser dans le traditionnel ‘tout le bonheur du monde’, étend à tous ses adhérents et la communauté en général ses vœux pour des lendemains meilleurs et que la paix et l’harmonie soient toujours parmi nous. Davantage de solidarité dans nos rangs, d’harmonie au sein des familles, et un engagement accru envers les priorités nationales seraient le meilleur des souhaits.

Un moment aussi de vœux, pour nos proches, nos amis et coreligionnaires, sans oublier ceux qui nous dirigent, ceux qui ont entre leurs mains la destinée du pays. On adresse aussi des requêtes pieuses au Créateur pour que la paix et l’harmonie puissent résister à cette vague d’instabilité qui balaie toute la planète. Un moment d’avoir confiance dans l’avenir tout en rejetant cet optimisme béat qui pousse à croire que toute solution tombera du ciel.

En souhaitant Tamizhe Puttaandu Nalvaaztukkal à tous les frères et sœurs, l’Union Tamoule de Maurice renouvelle son engagement pour être toujours à la pointe du combat pour faire avancer la cause de ceux qu’elle représente.

A vous tous, permettez-moi de vous souhaiter INIYA TAMIZHE PUTTAANDU NALVAAZTUKKAL.

Vaazga Tamizhe Mozhi

Vaazga Tamizhe Makkal

Vaazga Mauritius

Vaazga ATTEE Aandhu

Nandri Vanakkam