Lors de la conférence du Mouvement Patriotique (MP) ce samedi, Tania Diolle a une fois de plus tiré la sonnette d’alarme s’agissant du fléau de la drogue qui prend actuellement de l’ampleur chez les jeunes.

Commentant le décès de l’adolescente de 13 ans – dont les parents évoquent la possibilité qu’elle a été victime d’un acte malveillant menant à une overdose – Tania Diolle lance un appel au gouvernement pour réagir au plus vite face à cette situation qui, selon elle, devient hors de contrôle des parents.

Selon cette dernière, « les parents doivent être encadrés par des professionnels de la santé afin de pouvoir faire face au fléau qui menace leurs enfants. Dans beaucoup de cas, les parents ne reconnaissent pas les signes annonciateurs qui démontrent que leurs enfants sont sous l’emprise de la drogue ».

« Gouvernman bizin pas marginaliz problem-là, li pe vinn enn urgens nasional », a déclaré Tania Diolle avant de soutenir que « le budget insuffisant de 40M qui a été voté pour la prévention de la drogue et la réhabilitation est un manque de sérieux de la part du gouvernement »