Le mois dernier les employés de la compagnie Tex Knits manifestaient pour les problèmes similaires

Las d’attendre. Les employés de Tara Knitwear, pas rémunérés pour le mois de juillet, ont cessé toutes leurs activités ce lundi 19 août et ont opté pour un sit-in devant les locaux de cette usine textile. Ils demandent l’intervention du ministre du Travail, Soodesh Callichurn.

Leurs nombreuses réclamations en vue d’obtenir leurs dûs n’ont pas été prises en compte jusqu’à l’heure, regrettent-ils. L’incompréhension quant à l’avenir de cette usine les inquiète.

En effet, après le groupe Palmar Ltée, Future Textiles et Tex Knits – tous de l’industrie textile -, les employés de Tara Knitwear craignent une mise en liquidation de leur compagnie. Plus de 500 travailleurs, dont des étrangers, sont concernés.

Aucune garantie.

L’usine rencontrerait des problèmes au niveau de ses commandes, en baisse depuis quelques temps, nous indique-t-on. Ce qui influencerait négativement sa la situation financière.

Sollicité, le syndicaliste Feyzal Ally Beegun, qui défend les intérêts des travailleurs, est d’avis qu’il n’y a « aucune garantie » pouvant leur être donnée. « Le ministère du Travail dit suivre ce problème de près, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de perte d’emploi », prévient-il.

« C’est trop facile pour le patronat de pas compenser ses employés. Le gouvernement continue de croiser les bras pendant que les travailleurs sortent perdants », regrette-t-il.