La roupie mauricienne n’a pas connu le mois dernier d’évolution conséquente vis-à-vis du panier des devises de nos principaux partenaires commerciaux. C’est ce qu’indique le Mauritius Exchange Rate Index (MERI), publié aujourd’hui par la Banque de Maurice (BoM).
Basé sur la répartition des devises dans nos échanges commerciaux, le MERI-1, note la BoM, est passé de 103,515 points en octobre 2015 à 103,547 points en novembre 2015, soit une progression des plus faibles (+ 0,032 points). Une hausse du MERI-1 est synonyme de dépréciation de la roupie. Le MERI-2, autre indicateur préparé par la BoM et qui reflète à la fois la répartition des devises dans le commerce de marchandises aussi bien que dans les revenus touristiques du pays, a enregistré une petite baisse, passant de 102,555 points à 102,445 points. Une réduction de l’indice signifie une appréciation de la roupie.
Par ailleurs, les données de la banque centrale montrent que, le mois dernier, le dollar américain s’est renchéri, passant d’un taux moyen de Rs 36,5449 le 3 novembre à Rs 36,865 le 30 novembre. Le dollar australien, lui, a emboîté le pas, grimpant à Rs 26,5949, soit une hausse de Rs 0,16 sou au cours de la même période. Par contre, l’euro a glissé à Rs 39,0354, cédant Rs 1,26, suivi de la livre sterling (de Rs 56,4008 à Rs 55,4039), du yen japonais (de Rs 30,4696 à Rs 30,2036) et du rand sud-africain (de Rs 2,6881 à Rs 2,5907). La BoM est intervenue sur le marché des devises la semaine dernière, achetant pour USD 50 millions au taux de Rs 36,41, ce qui représente des investissements totaux de l’ordre de Rs 1,8 milliard.