Il ne seront finalement pas quatre, mais bien six joueurs mauriciens, dont quatre ayant validé leur place par voie de qualification, à participer du 11 au 23 mars à la 37e édition des championnats d’Afrique juniors ITF-CAT à Nairobi, Kenya. Sharlyn Chan Tam Neng (U14) et Jason Ah Chuen (U16) ayant rejoint, grâce à l’obtention d’une wild card, Amélie Boy, Hemanshu Rambojun (U16), Kenny Ah Chuen et Zara Lennon (U14).    
Les six joueurs représentent en fait l’intégralité du nombre de Mauriciens ayant disputé du 4 au 11 janvier au Botswana les récents championnats juniors d’Afrique australe qui servaient de qualification au Kenya. Donc, tout le monde en est sorti gagnant.
La Confédération africaine de tennis (CAT) se réserve le droit d’attribuer quatre invitations spéciales aux pays qu’elle souhaite, a-t-on indiqué. Les deux places restantes ont été offertes à deux autres pays. Les sept meilleurs joueurs de chaque catégorie sont assurés d’une place aux championnats d’Afrique juniors.
Pour rappel, à Gaborone, Amélie Boy avait été la seule à atteindre les demi-finales avant de finir 3e au classement final du simple filles U16. Hemanshu Rambojun, Jason Ah Chuen (U16), Zara Lennon et Kenny Ah Chuen (U14) avaient été éliminés en quarts de finale avant de terminer 7e et 8e pour les deux premiers nommés et les deux autres 6es au classement.
Rambojun avait acquis sa qualification aux dépens de Jason Ah Chuen sur abandon de ce dernier au second set. Quant à Sharlyn Chan Tam, elle avait pris la 9e place au classement après une élimination au 1er tour en simple filles U14. Celle-ci tout comme Kenny Ah Chuen en étaient à leur première participation au tournoi austral. Ils vivront donc également leur première expérience africaine au Kenya.
La sélection mauricienne arrivera à Nairobi le 11 mars et effectuera du 12 au 16 mars, comme le veut la tradition, le tournoi de préparation (warm-up tournament) à l’événement. Après quoi, elle entrera dans le vif du sujet du 17 au 22 mars avant le retour au pays prévu le 23 mars.