TENNIS - SWAN OPEN, HIER AU ROSE-HILL CLUB : Jacob Rasolondrazana sacré pour la 4e fois 

  • Le jeune Amaury de Beer (18 ans), n'a pas démérité, sacré en U18 garçons et en double hommes
  • Une première pour la Malgache Fitia Ravoniando en simple dames qui a été très régulière

C'est le Malgache Jacob Rasolondrazana qui a remporté hier la finale internationale du simple hommes du Swan Tennis Open, dominant facilement le Mauricien Amaury de Beer, en deux sets, 6-3 et 6-2. Le gaucher de 33 ans a nouvelle fois fait parler de son expérience, sa science du jeu et de son efficacité pour dompter le jeune et prometteur Mauricien, qui s'est toutefois consolé avec la victoire chez les moins de 18 ans.
Amaury de Beer a disputé deux finales hier. La première à 9 heures, il a fait face à Anthony Kwok pour la finale des moins de 18 ans. Largement favori pour ce duel, il a été exact au rendez-vous en prenant la mesure d'Anthony Kwok, en trois sets. Précisons d'ailleurs qu'Anthony Kwok avait déjà battu ce même adversaire pour la finale du tableau national chez les messieurs, l'emportant sur le score de 6-4 et 6-4. Après ce premier succès dans sa catégorie d'âge, il faisait face à l'ogre Rasolondrazana pour le titre dans le tableau international. Mais Amaury de Beer a eu toutes les peines du monde à déployer son jeu, et en face, l'adversaire en a profité pour donner la pleine mesure de ses capacités.
C'est sans surprise que le Malgache s'est imposé en deux manches, 6-3 et 6-2 en une heure et dix minutes. Une formalité, serais-t-on tenté de dire. En demi-finale, le vainqueur s'était imposé contre son compatriote, Ando Rasomalala en deux sets, 6-2, 6-3. Ce dernier, est d'ailleurs le champion 2017 en titre de la Grande Île en première série. Quant à Amaury de Beer, il avait surclassé le champion en titre du Swan Open, Tovi Andriamalala, au Rose-Hill Club. Il avait ainsi remporté sa demi-finale en deux sets, 6-4 et 6-3. Il devra toutefois repasser en ce qu'il s'agit de Jacob Rasolondrazana, toujours aussi intraitable.
Suprématie malgache
À noter que la matinée de jeudi a été marquée par le match opposant la Malgache Fitia Ravoniando, championne 2017 de tennis de la Grande île, à la Mauricienne Sarah Introcaso comptant pour son deuxième match du tournoi SWAN Tennis Open 2017 chez les dames. Fitia Ravoniando, qui partait favorite, a confirmé sa supériorité en remportant le match en deux sets (6-3, 6-2) face à notre compatriote. En effet, les courts du Rose Hill Club ont été témoin de plusieurs grands moments dans l'histoire du tennis local sur terre battue. Hier d'ailleurs, en simple dames, le dernier duel opposait Astrid Tixier à Fitia Ravoniando. Cette dernière, qui avait jusqu'ici fait un sans-faute, a dû cette fois, courbé l'échine, face à la Mauricienne en trois sets, 6-0, 2-6 et 6-2.
Toutefois, c'est la Malgache qui a été sacrée, elle qui s'était distinguée la veille, au dépens de Chiara Li (6-0, 6-1). Elle avait aussi battu les Mauriciennes Sarah Introcaso (6-3, 6-2) et Malika Ramasawmy (6-3, 6-1). "C'est Fitia Ravoniando qui remporte le tournoi avec six points et sept sets de gagnés. Astrid Tixier a remporté six sets, ainsi que Sarah Introcaso avec six points aussi. Toutefois, au nombre de sets perdus, c'est Sarah Introcaso qui occupe la deuxième place avec deux sets de perdus contre trois à Astrid Tixier. C'est le règlement de la Fédération mauricienne de Tennis (FMT) qui a été appliquée ", a expliqué Dominique Thomas, directeur du tournoi.  
Outre chez les dames, les fans de cette discipline ont pu assister à la finale double hommes qui a vu la victoire du tandem Jacob Rasolondrazana-Amaury de Beer. Le tandem l'a facilement emporté contre la paire composée d'Anthony Kwok et de Lukasz Skowronski en deux sets, 6-2 et 6-2. Depuis le début de la semaine, les spectateurs ont eu droit à de belles prestations. Pour les organisateurs, c'est signe que le tournoi, le seul organisé sur terre battue à Maurice, est très bien ancré dans le calendrier sportif local et chez les amateurs de la discipline. Les matches disputés depuis lundi ont aussi démontré que les raquettes mauriciennes, à la fois chez les hommes et les dames, sont en nette progression, malgré une compétition intense avec des joueurs étrangers, notamment les Malgaches qui dominent souvent le classement du SWAN Tennis Open.
« Depuis quelques années, nous avons tout mis en oeuvre pour non seulement pour encourager la pratique du tennis mais aussi pour rendre ce sport accessible à un plus grand nombre d'adeptes. Nous avons aussi, en parallèle, renforcé la portée internationale du tournoi, comme en témoignent les participants, dont certains sont venus d'Ukraine et des États-Unis cette année, sans oublier les joueurs venant des pays de la région », a rappelé Jean-Alain Francis, Senior Manager à la SWAN, dans son discours à la clôture de la compétition.
Yves Hein, président du Rose Hill Club, abonde dans le même sens. « C'est une satisfaction pour nous de constater la belle ascension du SWAN Tennis Open au fil des éditions. A travers ce tournoi, le Rose-Hill Club est aussi devenu un lieu de prédilection dans la région pour les compétiteurs qui aiment jouer sur terre battue ». Dominique Thomas, a remercié le juge-arbitre du tournoi, David Bablee, et salué la performance des vainqueurs, notamment Jacob Rasolondrazana, vainqueur en simple hommes, et Fitia Ravoniando, qui a décroché le titre en simple dames. Ils ont remporté un chèque de Rs 20,000 chacun. Quant aux finalistes, Amaury De Beer et Astrid Tixier, ils ont remporté chacun une somme de Rs 10, 000.

Déclarations
Jacob Rasolondrazana, vainqueur en simple messieurs

Le vainqueur du simple homme se dit très fier de son match « ce fut un jeu bien assuré dès le début, avec mes services et mes tactiques qui ont porté leur fruit. Je suis content d'avoir gagné le SWAN Tennis Open pour la quatrième fois, (après 2013, 2014, 2015 et 2017). Je remercie le sponsor qui à travers ce tournoi a permis aux joueurs de parfaire leur niveau et cela fait du bien à la compétition."

Fitia Ravoniando, sacrée en simple dames
« C'est une grande joie d'avoir participé à ce tournoi et de l'avoir gagné surtout même si à un moment j'avais un gros stress durant le match mais heureusement que le mental était fort."

Les résultats
Simple hommes (national)
Demi-Finale
Anthony Kwok b. Shaheel Busguth, 6-1, 6-3
Amaury de Beer b. Kenny Ah Chuen, 6-0, 6-1
Finale
Jacob Rasolondrazana b. Amaury de Beer, 6-3, 6-2