Lors d’un point de presse à l’issue de la réunion de l’ACNOA mercredi dernier, le président du Comité International Olympique (CIO), qui a fait preuve de beaucoup de disponibilité vis-à-vis de la presse, n’a pas manqué de s’étendre sur la situation du sport dans le monde. Notamment après les scandales de corruption qui frappent la FIFA et ceux de dopage qui touchent l’IAAF.  Sans oublier les menaces terroristes qui peuvent à terme devenir une menace pour l’avenir de l’organisation du sport mondial.