Le constat d’AfroBarometer sans la lutte contre le trafic de drogue, en particulier l’engagement des religieux, fait sourciller. En effet, leur participation active laisserait à désirer. Également, deux tiers des Mauriciens s’opposent à la dépénalisation du cannabis. C’est ce qui ressort du sondage du groupe panafricain, mené à Maurice par StraConsult.

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In