Le podium final du Tour de Maurice, avec Grégory Lagane (c.), Alexandre Mayer (g.) et Christopher Lagane

Grégory Lagane est devenu, samedi, le cinquième Mauricien après Eric Pitchen, Patrick Haberland, Yannick Lincoln et Olivier Lecourt à remporter le Tour de Maurice. Construisant sa victoire au terme d’étapes bien calculées, le lauréat du Tour 2019 a surpris tout son petit monde.

Difficile de ne pas saluer l’audace du coureur qui, à 23 ans, a tout gagné sur le plan local et a su se sublimer. Pourtant, lui-même ne s’y attendait pas. « Je suis venu pour faire le coéquipier. Après le Tour de La Réunion, je n’étais pas trop bien. Je n’ai pas pu m’entraîner comme je le voulais », explique-t-il. D’ailleurs, comme par hasard, il débute très mal son Tour de Maurice. Il termine le prologue loin de ses coéquipiers de la Team MCB. « En fait, lors de la première étape, je me suis retrouvé devant tout à fait par hasard. Il n’y avait pas trop de choix. J’ai roulé. »

Au classement général, il devance Alexandre Mayer, son coéquipier au sein de la Team MCB. Pour la petite histoire, les deux se sont seulement passé le maillot après la grande étape. Au terme d’une course à rebondissements qui a vu Alexandre Mayer réaliser un final époustouflant — il a produit un effort prodigieux sur les pentes de Plaine Champagne — l’aîné des Lagane a endossé un maillot jaune qu’il a su conserver au terme de l’ultime journée.
L’ironie voudra que, cette année, il n’a pu remporter la moindre étape. Mais cela en valait la chandelle. « Je préfère gagner le général plutôt qu’une étape », dira-t-il. Derrière ce duo, on retrouve l’archifavori, Christopher Lagane, qui complète un podium à 100% mauricien. Un petit exploit qui satisfait le DTN Michel Thèze qui, en fin technicien, a su gérer l’effectif. « Si on prend en considération les trois premières places au classement général, la victoire d’Adriano Azor dans la dernière étape et le classement par équipes, il y a de quoi être satisfait. »
De fait, le succès de la Team MCB a été marqué par une densité de coureurs capables de jouer le général. « On a eu l’avantage d’avoir trois coureurs à l’avant. Et puis, quand on a vu que ni Souton ni Christopher n’étaient là au cours de la première étape, on a été contents d’avoir pu placer nos pions. » Mais plus que cette configuration, il a fallu à Grégory Lagane beaucoup de cran pour aller chercher ses adversaires, surtout Julien Souton, qui a montré d’excellentes dispositions dans les bosses. « Personellement, j’ai vécu une belle saison, avec mon podium au Tour de La Réunion, les JIOI et maintenant le Tour de Maurice. C’est un objectif que je visais depuis longtemps. »
Dans les autres classements, on retrouve Alexandre Mayer, qui termine le Tour à la deuxième place, avec le maillot blanc du meilleur jeune sur les épaules. En outre, Christopher Lagane a terminé avec le maillot bleu du classement à points, alors que Fidzerald Rabaye et Paul Rivière bouclent le Tour avec les maillots vert (rush) et rose (masters) respectivement. Julien Souton, malade lors des deux premières étapes, a finalement remporté le maillot à pois de meilleur grimpeur.

Classement rush
Fidzerald Rabaye : en vert, contre tous

L’une des surprises de cette semaine est venue du sprinter Fidzerald Rabaye. Il a terminé le Tour avec le maillot vert sur les épaules, alors qu’il devait servir de poisson-pilote à Adriano Azor. Retour.

Lorsque, sur le tout premier sprint intermédiaire du Tour, c’est Thierry David qui passe la ligne en premier, on se dit que le duel sera épique. Finalement, David abdiquera devant son cadet et coéquipier au sein du VCJCC. Pourtant, le Mahébourgeois envoie un message clair : il faudra compter avec lui. « C’est vraiment une surprise pour moi. Au départ, il s’agissait de faire le train pour Adriano Azor », explique-t-il.

Au terme de la première étape, il endosse donc la tunique verte. Commence alors une longue semaine où il devra défendre ce maillot contre son adversaire le plus redoutable, Thierry David. Pour cela, il bénéficiera de l’aide de Matthew How. « Avec Matthew, nous avons été prendre les points lors des sprints intermédiaires. De là, on a travaillé pour que le maillot reste dans l’équipe. »
S’il a parfois eu affaire à forte opposition — Stephane Cuvelier ayant fait comprendre qu’il voulait lui aussi le maillot vert —, il sortira néanmoins vainqueur du duel qui l’opposait à son coéquipier Matthew How. « Mais plus que ça, j’ai été un peu surpris après la première étape. Mais après, tout le monde a travaillé pour ce maillot. »
La semaine s’est terminée sur la meilleure note avec la victoire d’Adriano Azor à l’issue de la sixième étape. « Il a confirmé tout son potentiel. J’espère que cela va l’encourager. Il a un gros potentiel », conclut-il.

6e étape
Adriano Azor pour le finish

Adriano Azor a remporté, samedi, la dernière étape du Tour de Maurice en devançant dans les derniers mètres le Sud-Africain Charles McFall, avec qui il est parti en échappée au cours du troisième tour du circuit. À l’arrivée, le duel tant attendu entre les deux protagonistes n’a pas eu lieu. Le plus jeune des deux l’a emporté sans trop d’opposition, le Sud-Africain de la Team Mad Macs ayant choisi de couper son effort. « Nous avons un peu subi les à-coups de Stephane Cuvelier. Puis, quand McFall est parti, j’ai été le rejoindre à l’avant. »
À eux deux, les fuyards prendront rapidement leurs aises sur le circuit qui, malgré la difficulté — un long faux-plat montant, balayé par les vents —, les préparera pour l’emballage final. « Nous avons roulé. Enfin, lui surtout. Je lui ai dit que je souffrais de mon genou et de mon dos. Il a été compréhensif et n’a pas trop forcé sur les relais. »

Au fur et à mesure, l’échappée prendra des allures de grande vadrouille, puisque Azor et McFall compteront jusqu’à 1’30 d’avance sur un peloton qui avait choisi d’abriter le maillot jaune. Les derniers mètres seront toutefois à l’avantage du jeune Mauricien, qui a manqué le maillot vert du meilleur sprinter. « Je voulais remporter une victoire d’étape. Je suis vraiment satisfait. » En passant la ligne d’arrivée, il a une pensée pour sa copine. « On en avait parlé la veille. Je lui avais dit que je serais tellement fier de remporter une étape, surtout la dernière. »

Lorsque, à un peu plus de 100 m de la ligne d’arrivée, les deux coureurs se préparent à l’ultime duel, McFall n’ira pas au bout de son effort. « Je pense qu’il était cuit à ce moment. Il n’empêche qu’il m’a aidé en roulant pendant la course. » La victoire d’Adriano Azor a été saluée par le DTN, Michel Thèze, qui souligne là tout le potentiel du jeune homme. « À à peine 20 ans, il gagne une étape sur le Tour. C’est du tout bon pour nous », conclut-il.

Les resultats
Etape 6 (Trianon – Trianon)

1. Adriano Azor (MRI-FMC) les 91 km en 1h55’01
2. Charles McFall (KH Mad Macs/Af.Sud) à 00’03
3. Guillaume Gautier (Loisibike-France/Fr) a 01’36
4. Matthew How (MRI-FMC) mt
5. Matthew Keyser (KH Mad Macs/Af.Sud) mt
6. Constantin Perissin Fabert (Team Haute Savoie/Fr) mt
7. Yannick Lincoln (MRI-FMC) mt
8. Simon Bellabouvier (Loisibike-France/Fr) à 01’56
9. Mathieu Pellegrin (Loisibike-France/Fr) mt
10. Julien Souton (Loisibike-France/Fr) mt

Classement general
1. Gregory Lagane (MRI-MCB) 14h15’49
2. Alexandre Mayer (MRI-MCB) à 00’40
3. Christopher Lagane (MRI-MCB) à 01’38
4. Stephane Cuvelier (FFSC-KFC/Fr) à 02’44
5. Paul Rivière (VCO/Reu) à 05’11
6. Charles McFall (KH Mad Macs/Af.Sud) à 06’17
7. Alexandre Join (FFSC-KFC/Fr) à 06’23
8. Yannick Lincoln (MRI-FMC) à 13’20
9. Dylan Redy (MRI-MCB) à13’39
10. Guillaume Gautier (Loisibike-France/Fr) à 19’39

Classement jeune
1. Alexandre Mayer (MRI-MCB) 14h16’29
2. Christopher Lagane (MRI-MCB) à 00’58
3. Stephane Cuvelier (FFSC-KFC/Reu) à 02’04
4. Dylan Redy (MRI-MCB) à 12’59
5. Julien Souton (Loisibike-France/Fr) à 19’05
6. Simon Bellabouvier (Team Haute Savoie/Fr) à 21’54
7. Nicolas Drouart (CCSL/Reu) à 22’18
8. Matthew Keyser (KH Mad Macs/Af. Sud) à 32’58
9. Aurélien Chavent (Team Haute Savoie/Fr) à 55’25
10. Jean Yves Souyave (Seychelles) à 1h38’48

Classement régional
1. Grégory Lagane (MRI-MCB) 14h15’49
2. Alexandre Mayer (MRI-MCB) à 00’40
3. Christopher Lagane (MRI-MCB) à 01’38
4. Stephane Cuvelier (FFSC-KFC/Reu) à 02’44
5. Paul Rivière (VCO/Reu) à 05’11

Classement aux points
1. Christopher Lagane (MRI-MCB) 58 pts
2. Julien Souton (Loisibike-France/Fr) 42 pts
3. Alexandre Join (FFSC-KFC/Fr) 33 pts
4. Dylan Redy (MRI-MCB) 32 pts
5. Alexandre Mayer (MRI-MCB) 26 pts

Classement montagne
1. Julien Souton (Loisibike-France/Fr) 74 pts
2. Grégory Lagane (MRI-MCB) 63 pts
3. Christopher Lagane (MRI-MCB) 58 pts
4. Alexandre Join (FFSC-KFC/Fr) 45 pts
5. Mathieu Pellegrin (Loisibike-France/Fr) 35 pts

Classement Rush
1. Fidzerald Rabaye (MRI-FMC) 56 pts
2. Matthew How (MRI-FMC) 52 pts
3. Thierry David (VCJCC/Mri) 44 pts
4. Adriano Azor (MRI-FMC) 42 pts
5. Charles McFall (KH Mad Macs/Af. Sud) 34 pts

Classement Masters
1. Paul Riviere (VCO/Reu) 14h21’00
2. Charles McFall (KH Mad Macs/Af.Sud) à 01’06
3. Yannick Lincoln (MRI-FMC) à 08’09
4. Philippe Colin (FFSC-KFC/Mri) à 32’34
5. Fabien Raymondaud (CCSL/Reu) à 1h35’17