TOUR DE MAURICE 2017 : Un parcours renouvelé

Le coup d’envoi de l‘édition 2017 du Tour de Maurice cycliste, mardi, sera l’occasion pour les coureurs de découvrir un parcours inédit. Si l’on accueille à nouveau le prologue, qui revient après de longues années d’absence, l’étape reine samedi prochain a également connu une petite séance de lifting.
L’arrivée du prologue cette année devrait donner une idée des forces en présence. Les organisateurs ont cette fois planifié une arrivée au sommet dès le coup d’envoi. En effet, les coureurs auront les 2,7 km de la Montagne des Signaux. L’occasion de se tester les jambes ? Forcément, d’autant que celui qui aura vaincu la montagne partira avec l’avantage d’un premier succès.
Après l’effort du prologue, place à la première étape, longue de 136,6 km. Une étape relativement plate, mais piégeuse pour le maillot jaune. En théorie, cette étape ne devrait pas encore permettre de dégager celui qui terminera le Tour en jaune. C’est en fait l’étape où les favoris qui auront laissé des plumes la veille pourraient profiter pour se refaire une santé. Attention toutefois au vent qui pourrait se lever sur certaines portions de la course.
Jeudi, place à l’autre journée truffée d’embûches, avec l’étape de Curepipe. En règle générale, il est rare de voir le futur vainqueur d’étape prendre le wagon très tôt. Au contraire, les vraies escarmouches surviennent toujours juste après la Montée Lapeyre, en direction de l’arrivée vers l’église Ste Thérèse, au terme des 108,6 km. Vendredi, deux étapes sont au menu. D’abord, celle du matin, contre-la-montre sur 13 km. Puis, l’après-midi, sorte de test avant l’étape de samedi.
Le chrono, bien qu’il soit court et relativement plat, devrait définitivement dégager les favoris à la victoire. Sauf qu’il faudra encore se montrer costaud sur la quatrième étape l’après-midi, où l’arrivée sera jugée après avoir gravi les pentes de Fantaisie. C’est samedi qu’on devrait connaître le nom du lauréat 2017. La grande étape a connu des modifications par rapport aux années précédentes. Une première ascension de Chamarel, une autre à Plaine Champagne et un passage à Pétrin. Ensuite, une séance de descente puis une autre remontée, cette fois par Montée Gaston, Bassin Blanc et le final jugé au pied de la statue de Bassin Blanc : le vainqueur du Tour devra être solide pour dompter cette grande étape montagneuse.
Finalement, dimanche, les sprinters auront de quoi se faire plaisir. Entre Ébène et Bagatelle, sur un circuit à parcourir 11 fois, les coureurs devront peut-être batailler contre le vent, avant de rallier l’arrivée à Rose-Hill devant le Plaza. Une semaine qui s’annonce rude pour les coureurs en somme…


Gaboriaud revient
Guillaume Gaboriaud, vainqueur de deux étapes sur le Tour de Maurice l’année dernière, revient cette fois encore avec de légitimes ambitions. Le coureur élite (DN1) de l’Occitane défendra encore une fois les couleurs du FFSC-KFC. Gaboriaud a remporté, au terme de coups de poker savamment joués, deux étapes sur le Tour de Maurice 2016. Il avait levé les bras pour la première fois à Curepipe, avant de récidiver lors de la quatrième étape à Fantaisie. À ses côtés, on retrouvera le champion de Maurice sur route Philippe Colin, Steward Pharmasse et la nouvelle génération de coureurs du FFSC-KFC.
Thierry Lagane, président de la commission cycliste du Faucon Flacq, se dit satisfait de ce recrutement. « Nous avons eu une belle  saison sur le circuit local. Mais ne pouvant compter sur deux éléments, nous avons fait appel à un coureur que nous croyons capable de faire la différence », a réagi Thierry Lagane dans un communiqué. Il s’agit en fait d’un sens du devoir. « Tout d’abord, nous avons décidé d’offrir une vitrine aux jeunes. Et ensuite, il nous faut honorer notre engagement vis-à-vis de notre sponsor KFC. »
Après des débuts laborieux en France, le Toulonnais revient donc en forme au bon moment. Avec ses ambitions légitimes et son passé sur le Tour de Maurice, le Français pourrait bien se poser en challenger de la sélection mauricienne.


Olivier Lecourt en renfort
Olivier Lecourt disputera, près de dix ans après ses débuts sur le circuit local, son premier Tour de Maurice. Qui plus est, le coureur intégrera la sélection de Maurice, connue comme la Team MCB. Il remplacera Grégory Lagane, blessé, au sein de la sélection. C’est Michel Thèze qui a supervisé la venue du coureur, qui évolue depuis le début de la saison sous les couleurs du GSC Blagnac. Mais point de repos pour le coureur, qui devra prendre l’avion très vite après le Tour. En effet, son club aura besoin de lui pour la prochaine manche de la Coupe de France.


Michael Khedoo au FFSC-KFC
Michael Khedoo disputera le Tour de Maurice sous les couleurs du FFSC-KFC. Le coureur, licencié à l’UCRH, n’était pas sûr de participer à la grand-messe du cyclisme local, faute d’effectifs à ses côtés. Mais le club flacquois a fait appel à lui pour pallier l’absence de ses deux coureurs Christopher et Grégory Lagane.