Un habitant de Plaine-Magnien s’est vu infliger une peine de 18 mois de prison par la Cour intermédiaire. Il était poursuivi pour possession et distribution de cannabis ainsi que pour la possession d’une pipe afin de consommer cette drogue. L’accusé devra s’acquitter d’une amende de Rs 15 000.
Âgé d’une quarantaine d’années, il avait plaidé non coupable de trafic, lors de son procès en Cour intermédiaire, mais coupable pour possession de cannabis et d’une pipe afin de consommer cette drogue. Il avait été arrêté dans le cadre de cette affaire le 7 avril 2015 à son domicile, avec en sa possession 49 graines de cannabis dissimulées dans une boîte d’allumettes, 0,30 gramme de cannabis enroulé dans du papier cellophane et une pipe. La valeur marchande des 49 graines de cannabis est estimée à Rs 4 900. L’accusé, pour sa défense, avait déclaré qu’au moment où les officiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont fouillé son domicile, il était seul et que de ce fait il ne s’adonnait pas au trafic. Il a expliqué qu’il avait acheté du cannabis comme remède pour calmer ses nerfs. Il a fait ses excuses en cour pour le délit commis, en indiquant qu’il a réduit sa consommation de drogue pour reprendre sa vie en main. Il devait se justifier en précisant qu’il allait jeter la drogue dans un camion à ordures pour ne pas éveiller les soupçons des voisins. Dans son jugement, la magistrate Darshini Gayan a pris en considération les témoignages des officiers de l’ADSU, jugeant que les délits dont il était accusé ont été établis.
La magistrate a de ce fait estimé que dans ce cas une peine d’emprisonnement était justifiée. Elle a ainsi condamné l’accusé à 18 mois de prison.