L’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) détient des informations selon lesquelles Westley Bhadhoodeenkhan, dit Toto, âgé de 40 ans, a reçu une proposition du caïd Peroumal Veeren concernant un « contrat » pour éliminer l’ancien juge, Paul Lam Shang Leen, le commissaire des prisons, Vinod Appadou, et l’assistant surintendant de police Hector Tuyau. La demande a été faite, selon les Casernes centrales, à travers un “messager” du parrain de drogue qui purge une longue peine d’emprisonnement pour une affaire de drogue à l’Eastern High Security Prison de Melrose. Sauf que la police n’a pas encore établi, à ce stade, si Toto avait accepté l’offre.
En tout cas, ce dernier a bénéficié de plusieurs facilités lors de ses huit mois de cavale. L’interrogatoire sur cette affaire de menace devrait intervenir à un stade avancé de l’enquête, la police préférant se concentrer, dans un premier temps, sur la saisie de Rs 30 M de Subutex en février, dont il serait le présumé commanditaire. Il a été traduit au tribunal de Port-Louis hier, où une accusation provisoire de trafic de drogue a été logée contre lui. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il demeure en détention préventive.
Lors de son arrestation par l’inspecteur Ashik Jagai jeudi après-midi, le quadragénaire était à bord d’une moto de 600cc avec Rs 160 000 et quatre téléphones cellulaires en sa possession. Ce qui pousse la police à croire que le suspect bénéficiait d’une protection de la mafia. Pourquoi de telles largesses pour un ancien “petit dealer”? Une source à l’ADSU avance: « Toto Bhadhoodeenkhan détient beaucoup d’informations sur de gros trafiquants de drogue à Maurice et connaissait leur rouage. Il était un élément important dans le trafic de Subutex à Maurice ».
Du reste, sa relation avec un présumé trafiquant de Subutex, habitant le nord de l’île, intéresse les Casernes centrales. « Il est au courant qu’il est sous surveillance de l’ADSU depuis plusieurs mois déjà et ne peut mener à bien ses activités illégales. Nous le soupçonnons d’avoir placé Toto à sa place pour agir en son nom », explique notre source. Le nom de Westley Bhadhoodeenkhan a été balancé à la police par Louis Nelson Nabab, arrêté le 24 février dernier après la saisie de 12 700 comprimés de Subutex à Roche-Bois. Mais les hommes du DCP Choolun Bhojoo et du surintendant Sharir Azima estiment qu’il n’a pu agir seul, n’ayant pas les moyens financiers et des contacts internationaux pour importer cette cargaison.
L’interrogatoire de Toto Bhadhoodeenkhan n’a pas encore débuté, étant donné qu’il ne dispose pas d’avocat pour le moment. Entre-temps, une équipe d’enquêteurs s’affaire à préparer une liste de questions, et surtout préparer Louis Nelson Nabab pour le confronter lors d’un exercice d’identification bientôt. Depuis son arrestation, il a gardé le silence et n’a encore rien dévoilé. Cependant, la police s’attend à des gros développements au niveau de l’enquête dans les prochains jours.