Transparence et discipline

Conférence de presse du Mauritius Turf Club

Transparence et discipline ont été les maîtres mots du nouveau président du Mauritius Turf Club (MTC) , Gavin Glover (entouré de commissaires administratifs Gilbert Merven, Alain Noël, Armand Maudave, - Jean Michel Giraud et Jean Marc Ulcoq se s'étaient excusés -, le nouveau Chief Stipendiary Steward Stéphane de Chalain, Benoît Halbwachs (General Manager) et son adjoint Khalid Rawat), qui était face à la presse mardi après-midi. L'autre enseignement qu'on pourrait tirer est que le nouvel homme fort du MTC veut aussi réinventer le Champ de Mars en alliant la tradition et la modernité.

Le ton était convivial et le président a d'emblée voulu mettre de côté les péripéties de l'intersaison pour regarder l'avenir plus sereinement tout en faisant en sorte que le Champ de Mars redevienne un endroit où il fait bon vivre en alliant la détente et le plaisir.

Le président est revenu sur l'accord signé entre la MBC et le MTC sur la retransmission des courses. Il a salué le travail effectué par les deux compagnies de Tote pour le signature du contrat. Il a tenu à souligner, à une question de Turf Magazine, que les lois entourant l'IBA font en sorte que la MBC détient le monopole en ce qui concerne la retransmission des images à Maurice, et le club s'est retrouvé dans l'obligation, même si les images sont produites par le MTC, de payer une redevance à la MBC pour que le public mauricien puisse retrouver son sport roi à la télévision.

M. Glover a aussi parlé de la naissance de l'écurie Paul Foo Kune qui, dit-il, a été une "exception à la règle" vu que le MTC s'était retrouvé devant un fait accompli et avait à prendre une décision suite à la résolution du principal concerné de mettre ses chevaux en vente. La question d'espace et la possibilité que seulement quatre établissements pouvaient en faire l'acquisition- ces derniers étant déjà très fournis - ont fait que l'écurie Paul Foo Kune a vu le jour.

Le Commingling local entre les deux compagnies de Tote a aussi été abordé et il a déclaré qu'un accord a été trouvé entre les deux parties et que la balle était maintenant dans le camp de la Gambling Regulatory Authority.

2012, l'année du bicentenaire du MTC est aussi une des priorités du club. Armand Maudave et plusieurs anciens présidents et des membres du club travaillent sur cet item dont le point culminant sera le 25 juin 2012.

Concernant le projet d'un nouveau centre équestre, un comité a été institué pour re-travailler sa faisabilité suite au rapport émis dernièrement et il espère que la pose de la première pierre aura lieu en 2012.

L'accent a aussi été mis sur la transparence et la discipline. Transparence et une communication à outrance alliées à la discipline pour améliorer dans un sens l'image des courses. Tout sera fait pour que la rumeur ou les spéculations n'aient pas leur place alors que les membres, officiels et propriétaires devront se tenir au code de conduite qui a été récemment promulgé. Zéro tolérance à ceux qui défient l'autorité. Les jockeys aussi seront surveillés à l'oeil en ce qui concerne leur comportement au Champ de Mars et même à l'extérieur. Du reste, le nouveau Chief Stipe a recommandé - cela a été accepté - que les fautes d'interférences soient plus sévèrement sanctionnées.

Gavin Glover devait aussi dire que, grâce à des efforts consentis l'année dernière, le déficit du club a pu être ramené de Rs 12M à Rs 5M et espère que le présent exercice ne se terminera pas dans le rouge.