La conception actuelle du châssis des autobus et la structure des “high floor buses” ne permettent pas le remplacement les marches existantes par des marches hydrauliques. C’est ce qu’a répondu le ministre du Transport, Nando Bodha, à une question du député Sorefan sur la possibilité que le gouvernement considère l’option d’adopter les marches hydrauliques comme la norme, et ce afin de faciliter l’accès aux personnes âgées et handicapées.
« Ce système ne peut être adapté à Maurice en raison de plusieurs facteurs », a expliqué Nando Bodha. D’abord en raison de la position actuelle du moteur et d’autres accessoires placés près de la porte d’entrée. Ensuite, les portes et les marches ne peuvent être plus larges. De plus, ces dernières ne sont pas adaptées à l’accès d’un fauteuil roulant et la largeur de l’espace du milieu, étant de 380 mm, ne permet pas le déplacement des fauteuils roulants à l’intérieur du bus. « Des “Safety anchorage points” devront aussi être installés afin de maintenir les fauteuils roulants immobiles, lorsque l’autobus est en mouvement, et la mise à disposition d’un tel espace devrait amener à sacrifier la place occupée par six sièges », a expliqué Nando Bodha.
Si chaque autobus doit être équipé de ces facilités, cela impliquerait le déplacement de la porte d’entrée de l’avant au milieu de l’autobus et d’équiper les véhicules de moteur électrohydraulique et du mécanisme nécessaire pour opérer des marches hydrauliques, ce qui entraînerait des modifications additionnelles au corps structurel de l’autobus au coût d’environ Rs 400 000 par autobus. Pour la flotte entière d’autobus, au nombre de 2 000, le coût total est estimé à environ Rs 800 M.
Nando Bodha a cependant déclaré que son ministère considère la possibilité d’équiper des “fully built semi low floor bus” avec les marches hydrauliques pour faciliter l’accès aux personnes handicapées et âgées. Des discussions ont été enclenchées avec les opérateurs principaux pour équiper un certain nombre d’autobus de leurs flottes de ces facilités. À cet effet, le gouvernement considère l’option d’accorder des aides financières pour l’acquisition de ce type d’autobus sous le Bus Modernisation Programme. Le ministre du Transport a fait remarquer que le gouvernement accorde, depuis l’année dernière, un subside de Rs 1 M et d’une exemption de la TVA par autobus pour l’achat de nouveaux “semi low floor buses”.
Nando Bodha a également informé l’hémicycle que la hauteur des “boarding platforms” dans le cadre du nouveau design du Victoria Square et au New Transport Centre à l’Immigration Square sera ajustée pour permettre l’accès aux fauteuils roulants dans les autobus adaptés.