TRAVAILLEURS ENGAGÉS : Mise en garde du PM contre ceux qui veulent diviser

À l'Aapravasi Ghat, Yogi Adiyanath, Chief Minister de l'Uttar Pradesh, souligne l'importance des relations entre Maurice et l'Inde

La commémoration du 183e anniversaire de l'arrivée des premiers travailleurs engagés à Maurice a mobilisé une foule importante hier à l'Aapravasi Ghat. Cette année, la cérémonie était marquée par la présence du Chef ministre de l'Uttar Pradesh, Yogi Adiyanath et du ministre d'État indien chargé des micro, petites et moyennes entreprises, Giriraj Singh. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, s'est, à cette occasion, présenté comme le garant de l'unité nationale et a lancé une mise en garde contre tous ceux qui veulent semer la division dans le pays.
Les organisateurs de la cérémonie d'hier à l'Aapravasi Ghat ont multiplié les efforts pour mettre en exergue la dimension multiculturelle de Maurice. C'est ainsi que l'hymne nationale a été interprétée par une chorale du conservatoire François Mitterrand composée de chanteurs représentatifs toutes les palettes culturelles au plan national. De plus, le public a eu droit à une représentation intitulée From Indenture to modern Mauritius dans laquelle les facettes culturelles locales étaient présentes.
Dans son discours prononcé en anglais et en kreol, Pravind Jugnauth a expliqué qu'avec l'arrivée des premiers travailleurs engagés une grande partie de notre histoire a commencé. Il a retracé les efforts et les sacrifices consentis par ces travailleurs et surtout leur persévérance qui ont aujourd'hui été reconnus par l'UNESCO, qui a classé l'Aapravasi Ghat sur sa liste de patrimoine mondial afin de s'assurer que leurs souvenirs ne s'effacent pas. Les premiers contingents de 509 travailleurs engagés sont arrivés à Maurice le 21 septembre 1829 à bord de l'Albion. Ils étaient composés de travailleurs de foi hindoue, musulmane et chrétienne. Le travail à Maurice était si dur que certains travailleurs ont dû prendre la fuite avec l'aide des anciens esclaves africains. « Il existe un lien très fort entre les anciens esclaves africain et malgache et les travailleurs engagés », a-t-il soutenu.
« Aujourd'hui nous sommes une seule nation. Nous sommes tous frères et sœurs et nous sommes liés par l'histoire que nous partageons. Nous sommes arrivés dans différents bateaux, mais aujourd'hui nous sommes dans un seul bateau », a observé Pravind Jugnauth. Il a précisé qu'il y a aujourd'hui un seul capitaine à bord « me bizin ki bann ansien kapitenn realize ki dans sa bato-la fode pa fer trou. Si zot fer enn trou bato-la pou koule ».
Poursuivant dans la même ligne, il a affirmé qu'il est malheureux que certaines personnes, au lieu de construire et de donner un coup de main, essaient plutôt de faire reculer le pays.  Il a conclu en affirmant qu'après plusieurs siècles de brassage de communautés, nous sommes parvenus à créer une nation mauricienne. « Nous nous apprêtons à célébrer  le 50e anniversaire de l'indépendance, qui sera un moment extraordinaire et en tant que garant de l'unité nationale, je ne laisserai personne détruire notre harmonie », a-t-il déclaré avant de lancer une mise contre tous ceux qui pensent créer la division dans le pays. Il a remercié le Premier ministre Narendra Modi et le ministre indien des Affaires étrangères pour avoir délégué le chef ministre de l'Uttar Pradesh Yogi Adiyanath et le ministre des micro, petites et moyennes entreprises, Giriraj Singh  à Maurice.


Yogi Adityanath et Giriraj Singh ont quitté le pays ce matin
Le chef ministre de l'Uttar Pradesh, Yogi Adityanath, et le ministre d'État indien pour les micro et PME, Giriraj Singh, ont quitté Maurice ce matin après une visite au Ganga Talao. Ils sont arrivés dans l'île mercredi pour une visite officielle à l'invitation du gouvernement mauricien en vue de participer au 183e anniversaire de l'arrivée des travailleurs engagés.
Les deux invités ont, durant leur séjour, rendu une visite de courtoisie à Pravind Jugnauth, Premier ministre. Au cours de la réunion, une « confiance mutuelle profonde » ainsi que « les liens familiaux et culturels qui lient nos deux pays » ont été soulignés. Les deux ministres se sont également rendus à Petit-Raffray, où ils ont interagi avec des habitants et des résidents locaux, ayant leurs racines en Inde et qui suivent de nombreuses coutumes de la Grande Péninsule. À l'Aapravasi Divas, Yogi Adityanath et Giriraj Singh se sont adressés à l'assistance et ont également déposé une gerbe à l'Aapravasi Ghat. Ils ont tous deux insisté sur l'importance qu'accorde l'Inde à ses relations avec Maurice.
Yogi Adityanath et Giriraj Singh ont rencontré le président de la République par intérim, Parmasivum Pillay Vyapoory, le ministre mentor sir Anerood Jugnauth et le leader de l'opposition, Xavier-Luc Duval. Hier après-midi, ils ont assisté à une réception organisée par le haut-commissaire de l'Inde en leur honneur au Centre Indira Gandhi pour la culture indienne, où ils ont rencontré des représentants de diverses organisations socioculturelles de Maurice, représentant toutes les sections de la société mauricienne. Le chef ministre de l'Uttar Pradesh a, à cette occasion, remis des cartes OCI à des Mauriciens. Au cours de leur visite, les dignitaires ont également visité le Ramayana Center et l'Institut Mahatma Gandhi.