Photo illustration

Les syndicalistes de l’industrie sucrière sont montés au créneau. Les membres du Joint Negotiating Panel (JNP) ont adressé une lettre au ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, lui réclamant de revoir le nombre de travailleurs saisonniers recrutés par les compagnies sucrières. Selon eux, ce nombre « dépasse largement » celui de travailleurs permanents de l’industrie. Les membres…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In