Plus de sept mois après l’incendie qui avait éclaté dans l’hypermarché Shoprite à Trianon le 12 novembre 2017, causant la mort de Dineshwar Domah, de gros changements sont à prévoir au centre commercial.

Au Trianon Shopping Park, un grand rideau blanc remplace les shutters de Shoprite, fermé depuis novembre 2017 à la suite de l’incendie qui avait éclaté dans l’entrepôt, causant la mort du jeune Dineshwar Domah. Pas d’âme qui vive à Shoprite Trianon, d’autant que 90 employés de l’hypermarché, qui avaient été redéployés pendant plusieurs mois ailleurs, ont reçu leur feuille de route durant la semaine. Et la nouvelle est tombée: Shoprite s’en va. Son bail n’avait, d’ailleurs, pas été renouvelé en avril dernier par le propriétaire des locaux, Highway Properties Ltd.

Cela, en raison des nombreux manquements à la sécurité dont a fait preuve l’enseigne inter- nationale, non seulement à Shoprite de Trianon et dans ses deux autres locaux à Port-Louis et Rivière-Noire, mais aussi sur le plan international, plus précisément concernant les normes d’incendie. Il a été, en effet, porté à la connaissance des gérants de Highway Porperties Ltd que les supermarchés Shoprite dans d’autres pays, dont l’Afrique du Sud et le New Jersey, ont été aussi la proie d’autres incendies avec, dans certains cas, mort d’hommes.

Face à la situation et notamment la “mauvaise réputation” de Shoprite, la direction du Trianon Shopping Park, dans un communiqué émis la semaine dernière, annonce que les négociations avec un nouvel opérateur de l’hypermarché sont en voie d’être finalisées. Selon nos informations, deux grandes en- seignes mauriciennes, largement installées autour de l’île, et une enseigne française se sont portées candidates pour la reprise des locaux de Shoprite.

Les noms les plus cités sont le consortium Winners/Monoprix et Intermart de Curepipe. Highway Porperties Ltd indique avoir demandé au nouvel occupant d’accorder, sur une base humanitaire, priorité d’embauche aux employés licenciés, suite au retrait et la cessation d’activités de l’ancien opérateur Shoprite. Trianon Shopping Park souhaite une “winning situation” pour les ex-employés de Shoprite.

Ce qui apporte une lueur d’espoir pour les 90 employés mis à la porte au courant de la semaine. Ces employés seront recrutés en fonction de leur expérience et de leur lieu de résidence. Dans le sillage, on apprend que des travaux de rénovation seront entrepris au sein du centre commercial. Un élargissement du foodcourt est à l’agenda. Les plans devraient être dévoilés cette semaine.