THE TURF MAGAZINE 40TH ANNIVERSARY GOLDEN TROPHY: Parachute Man toutes voiles dehors

L’heure est à la course de préparation en vue du Maiden, notre plus prestigieuse course classique. A l’occasion de cette 20e journée, le groupe Le Mauricien Ltd, patronne la journée des stayers, avec comme épreuve phare une course de G 1 sur 2200m avec comme dotation The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy. Notre confrère Turf Magazine est, en effet, le plus vieux magazine consacré aux courses qui est encore en exercice et il fête cette année ses 40 ans. Faut le faire, surtout quand le chemin n’est pas semé uniquement de pétales de roses. Ceci dit, la carte semble servir les desseins de Parachute Man. Il est avantagé au handicap et a hérité d’une bonne ligne. Seule la glorieuse incertitude des courses pourrait peser à son encontre.
En l’absence de Vettel, Parachute Man se doit impérativement de prendre un bon départ, lui qui, parfois, démarre de travers. Il n’est aussi pas très véloce. Ricky Maingard saura donner les consignes nécessaires pour que le cheval ait toutes les chances de son côté et on préfère ne pas revenir sur sa course de rentrée.
Aussi, il faudrait peut-être souligner que les adversaires de Parachute Man savent désormais comment il court et il se peut qu’ils aient trouvé la tactique pour le contrer. La force de Parachute Man est sa capacité à imposer un tempo soutenu sur une longue distance. Il peut ainsi démarrer à 1200m de l’arrivée et continuer sur le même rythme et parcourir les derniers 600m en un peu plus de 36 secondes. C’est en courant de cette façon qu’il met à mal la résistance de ses adversaires.
Force toutefois est de constater que la majorité de ses principaux challengers possèdent de la tenue. A commencer par Enaad qui est, tout comme lui, un produit de l’étalon irlandais High Chaparral. Donc, côté distance, il n’y a pas de problème. Il a réalisé un bon début et a été entraîné avec soin. Steven Arnold voulait absolument le monter, la compression de poids a quelque part joué en sa faveur. Il se peut, toutefois, que la course de demain (20e journée) arrive un peu trop tôt pour Enaad. Donc, s’il ne l’emporte pas, il ne faudra pas le condamner et attendre les 2400m du Ruban Bleu le dimanche 3 septembre prochain.
L’autre Gujadhur, Disco Al, n’a pas été ridicule à sa dernière sortie. Il lui a tout simplement manqué quelque chose. La course avait été remportée par Solar Star. On pense qu’il a tout eu en sa faveur et que s’il ne l’a pas emporté, il devrait une fois encore se contenter au plus d’un accessit. On ne pense que Steven Arnold s’est trompé en choisissant Enaad. C’est Robert Khathi qui sera en selle sur la doublure de la casaque bleu électrique.
Pour revenir à Solar Star, disons qu’il a laissé une bonne impression lors de son succès. Toutefois, on retiendra qu’il a aussi battu Scotsnog à l’occasion. On ne veut pas contredire les supporters de Solar Star, mais ils conviendront que leur favori n’a pas encore été mis en confrontation avec le meilleur stayer. Ce sera une autre paire de manches car Parachute Man n’est certainement pas Scotsnog, surtout sur 2200m.
Scotsnog a gagné sur 1850m, mais a montré ses limites sur le même parcours quand il a dû rendre du poids à ses adversaires. Il pourrait se contenter d’une place à l’arrivée. Ce sera un test important en vue d’une éventuelle participation dans le Maiden.
Jean-Michel Henry aligne deux représentants qui sont, cependant, toujours à l’état de promesses. Le gris Open Heir a couru trois fois et il semblerait que sa préparation a été quelque peu perturbée. On préfère le revoir avant de se prononcer à son sujet. Qatar Springs, lui, n’a couru qu’une seule fois et passe directement à 2200m après avoir débuté sur 1500m. Il doit avant tout démontrer quelque chose avant d’être retenu dans les combinaisons.
M L Jet est difficile à cerner. Tabreek aura une petite charge, mais n’a pas encore vraiment prouvé qu’il peut s’aligner avec les meilleurs sur le parcours du jour. Quant à Netflix, on se demande s’il n’aurait pas été judicieux de l’aligner dans la quatrième épreuve, plutôt que dans la sixième.

LES AUTRES COURSES
Maingard/Pengelly en force
1. L’heure est peut-être venue pour que Noordhoek Ice ouvre son compteur. Simon Jones a confié la monte de ce cheval à Jeanot Bardottier qui pourrait réussir là où Andrew Elliot avait échoué. Ce jour-là, on pense que Noordhooek Ice aurait dû suivre l’éventuel vainqueur d’Emblem Royale d’un peu plus près vu que ce dernier avait réduit la course à un sprint. En l’absence du cheval de Raj Ramdin, c’est lui qui pourrait éventuellement diriger le peloton et imposer sa loi. On avait trouvé que Swinging Captain n’avait pas mal couru à ses débuts. Le parcours allongé est en sa faveur et on s’attend à une bonne prestation de sa part. Il pourrait même être le principal adversaire du cheval de Simon Jones. Caracal devrait aussi être plus à son affaire sur 1850m. Il a bien progressé ces derniers jours et ne devrait pas être mal placé dans le parcours. Alberts Day est, lui, régulier dans la catégorie. Sa dernière course est à ignorer et il devrait obtenir un meilleur parcours de sa première ligne. Parmi les autres engagés, on devrait surveiller St Arnault qui était peut-être dans un jour sans lors de la 17e journée.

2. Il ne fait aucun doute que Without A Doubt se pose comme le cheval à battre dans la deuxième course. Son entraîneur a décidé de lui faire porter des œillères australiennes pour qu’il reste en contact avec les chevaux de tête. Il a connu un petit passage à vide récemment, mais s’est bien repris à sa dernière tentative. Le danger viendra de Secret Idea qui a montré le bout du nez le 8 juillet dernier sur 950m. Reste maintenant à savoir s’il n’aurait pas préféré les 1365m, plutôt que les 1400m. Storm Clipper a couru en progrès dernièrement. Lui aussi pourrait être dans le même cas que Secret Idea en ce qui concerne le parcours. Le nouveau Succession Plan a beaucoup travaillé. Sa monte a été confiée à Nishal Teeha alors de Donovan Dillon regardera la course en spectateur. S’il prend un bon départ, il aura le droit de faire l’arrivée. Une petite chance à Jungle Path qui avait été dominé par Rob’s Jewel à ses débuts. Il possède une marge de progrès et on le croit capable de faire partie du quarté.

3. Dealer’s Charm est un récent vainqueur. Emaar a collectionné les deuxièmes places cette saison alors que Lee’s Star a terminé troisième, puis deuxième. Il ne faut aussi pas oublier que Moi Power avait gagné de bout en bout lors de la neuvième journée. Il retrouve à l’occasion le B 41 et semble être celui qui dirigera le peloton. S’il parvient à le faire sans encombre, on pense qu’il ne sera pas facilement repris en fin de parcours. Dealer’s Charm ne doit pas être bousculé dans la partie initiale. Sa ligne moyenne le condamne à une course d’attente à laquelle il devrait bien s’adapter. Il devrait faire l’arrivée une nouvelle fois. Emaar fait toujours de son mieux, mais trouve plus fort que lui sur sa route. Une fois encore, rien ne dit qu’il bénéficiera d’un bon parcours de sa ligne extérieure. Il y a aussi Our Jet qui est nettement déclassé et qui aura aussi l’avantage d’une réduction de 4 kg au handicap. Shirish Narang a préféré titulariser l’apprenti Jameel Allyhosain qui effectue son retour à la compétition après suspension. Le petit hic est qu’il devra venir au finish.

4. Bien malin celui qui peut dire avec certitude qui remportera la quatrième course sur 2100m. Les prétendants à la victoire sont nombreux et il n’y a pas de favori. Dawn Raid, vainqueur de trois courses en cinq sorties, a été installé favori, mais il sera à sa première tentative sur plus de 1650m. Sa tenue n’a donc pas encore été prouvée. A moins qu’il puisse prendre la tête de la course et la réduire à un sprint. Chose que ne le laissera pas Independence en dépit d’un mauvais numéro de corde. Il a intérêt à contourner cet obstacle pour avoir les choses en sa faveur. Il y a aussi Parker qui possède une bonne mise en action. A bien voir, c’est sans doute lui qui sera en tête de la course car il démarre du numéro 2. On pourrait alors se diriger vers une petite lutte pour le commandement, au grand bonheur des finisseurs. Et là, ils sont nombreux à s’attendre à ce que la course soit en leur faveur. Trackmaster, un récent vainqueur, se fera un malin plaisir de les dominer, à condition d’avoir un parcours à sa convenance de sa neuvième ligne. Down Under, toujours présent à l’arrivée, espère que Dame chance sera finalement en sa faveur. Il y a aussi Rap Attack qui a toujours souvent terminé dans l’argent, sans oublier Dustan qui sera à son avantage si la course est lancée sur un bon tempo. On accordera finalement un léger avantage à Rap Attack.

5. En prenant connaissance des lignes au départ, on trouve que les feux sont au vert pour que One Cool Dude renoue avec le succès. Nordic Warrior démarre du numéro 4. Captain Magpie a hérité de la corde tandis que Karraar se retrouve dans la stalle numéro 2. Ces trois derniers sont tous susceptibles de mener le peloton. Du lot, personne n’a vraiment gagné en venant au finish, sauf Nordic Warrior quand il avait suivi un certain Albert Mooney qui n’était plus ce qu’il était à ce stade de la compétition en 2016. C’était aussi sur 1365m alors que l’épreuve du jour se dispute sur 1500m. Il faut aussi savoir qui des trois est le plus véloce. On a tendance à parier en faveur de Captain Magpie, mais il ne faut pas que les deux autres le laisse réduire la course. On pense que Nordic Warrior possèdent la faculté à démarrer de loin. Reste que cela pourrait leur être préjudiciable en fin de parcours. Mais, si c’est Karraar qui se retrouve en tête, la tâche de One Cool Dude pourrait alors être plus difficile. Mais Speed Limit pourrait être un bon allié car il pourrait aussi se mêler à la lutte pour le commandement.
Il faudra aussi compter avec Easy Lover dans l’emballage final. Prince Of Thieves aurait pu être inclus comme un vainqueur possible s’il avait hérité d’une meilleure ligne.

7. C’est Silver Dice qui est le plus avantagé au handicap. Il a obtenu trois points de remise du fait qu’il a atteint 10 ans et il aura aussi l’avantage de la monte de Jameer Allyhosain. Ce qui lui fait un total de 5.5  kg par rapport à sa dernière course. Donc, ce cheval doit être inclus dans toutes les combinaisons. Il a de plus obtenu une très bonne deuxième ligne, ce qui lui garanti une bonne position dans le parcours. On lui a toutefois préféré Avail du fait que ce dernier est un meilleur compétiteur et aussi parce qu’il est déclassé dans ce lot. Mais, il peut-être tenir en ligne de compte qu’il aura 61,5 kg sur le dos. Aficionado l’avait emporté à sa dernière sortie. Il est de nouveau associé à Jeanot Bardottier qui le connaît bien. Saarikh, lui, n’avait pas gagné la dernière fois, parce que c’est lui qui avait eu à faire le sale boulot. Il avait de ce fait manqué un soupçon de réussite sur la ligne face à Aficionado. On ne pense pas que ce dernier pourra le dominer cette fois. Seven Oceans possède la fâcheuse habitude de verser en fin de parcours et cela annihile toutes ses chances.

8. Golden Ball vise un autre succès. La chance semble être de son côté vu qu’il pourrait se retrouver seul en tête de la course, faute d’un autre front runner capable de lui mener la vie dure. Il se pose comme le cheval à battre. On fait cependant confiance à Rebel Alliance pour lui donner une bonne réplique. La tentative du cheval de Ricky Maingard dans la première manche du championnat des 3-ans doit être oubliée. Le cheval avait reçu un coup la veille de la course et il nous revient aussi que son entrainement ne s’était pas déroulé comme attendu, la faute au jockey Muzi Yeni. Logan s’était imposé dans un joli style le 15 juillet dernier, mais en (0-25). Il devra se surpasser en B 31. On peut aussi s’attendre à une bonne course de la part de Blue Jeans qui revient après un bon repos et qui peut bien faire sur sa fraîcheur. Attention à lui.