Julien Ah You se dit fier d’être le premier Mauricien à obtenir une telle bourse

Julien Ah You est le premier jeune Mauricien parmi 150 pays à obtenir cette prestigieuse bourse au coût de 24 000 CAD par an

L’University of British Columbia, à Vancouver, au Canada, reçoit chaque année quelque 50 000 demandes de 150 pays. Les étudiants, ayant brillamment réussi leurs examens de fin de cycle secondaire, postulent pour l’International Major Entrance Scholarship (IMES) octroyée à une petite communauté d’étudiants qui se sont distingués. Julien Ah You, ex-élève du Collège Royal de Curepipe et classé 29e dans la filière scientifique, est le premier Mauricien à décrocher cette prestigieuse bourse qui couvre 75% des coûts d’études. Le jeune homme étudiera durant quatre ans le “computer engineering”.

En tant que l’un des meilleurs étudiants internationaux admis au campus de Vancouver de l’University of British Columbia, Julien Ah You a été sélectionné comme le récipiendaire de l’IMES, qui reconnaît son parcours scolaire exceptionnel et ses contributions parascolaires. La communauté d’étudiants exceptionnels, provenant de plus de 150 pays à travers le monde, est l’une des choses qui attirent les étudiants de l’University de British Columbia. Cette bourse couvrira ainsi la somme totale de 96 000 CAD sur les quatre ans d’études. Fier d’être le premier Mauricien à obtenir une telle bourse, le jeune homme souligne que ce sera définitivement « une grande aide financière » pour ses parents. « La compétition est dure pour être boursier d’État. Des fois, l’argent n’est pas suffisant pour qu’on puisse poursuivre des études dans le pays de son choix », dit-il.

Habitant de Quatre-Bornes, Julien Ah You est issu d’une famille dont les parents sont nés en Chine. À l’âge de dix ans, son père est adopté par une famille mauricienne alors que sa mère arrive à Maurice durant son adolescence pour travailler dans une usine. Ses parents sont aujourd’hui propriétaires d’un magasin de chaussures à Quatre-Bornes. « Nous n’avons pas eu la chance d’être éduqués. Nous avons commencé à travailler dès notre jeune âge et cela fait chaud au cœur de voir notre fils réussir. Il pourra aider son petit frère par la suite », affirme le père. Julien Ah You, qui part en septembre pour quatre ans et compte y travailler quelque temps après les études avant de rentrer au pays. Il salue « tous les efforts » de l’équipe de l’Overseas Education Centre et, surtout la directrice Dorish Chitson, qui l’a accompagné dans ses démarches. « Je remercie l’OVEC pour son soutien indéfectible et son professionnalisme. C’est le rêve de plusieurs jeunes de poursuivre des études dans l’une des plus prestigieuses universités du monde et l’OVEC fait un travail formidable en accompagnant ces jeunes », dit-il.

L’Université de British Columbia est une Comprehensive Research University, classée troisième au Canada. L’institution compte déjà plus d’une cinquantaine d’étudiants mauriciens admis principalement dans des cours de commerce et d’“engineering”. Les bourses sont classées sous les “merit scholarship”, “demonstration of leadership scholarship” ou le “full scholarship”, qui reste très compétitive. Les étudiants doivent faire parvenir leur candidature avant le 15 janvier. Vu qu’à cette date, les résultats du HSC ne sont toujours pas annoncés, ils sont appelés à postuler avec leur “forecast results” pour obtenir une offre conditionnelle qui sera par la suite confirmée après les résultats finaux. L’UBC est aussi reconnue pour son programme “co-op” en partenariat avec de puissantes firmes, telles que Microsoft, Google, Boeing, HSBC, Samsung, Amazon et Deloitte. De plus, 90% de ses étudiants trouvent un emploi dans le mois qui suit l’obtention de leur diplôme. L’UBC consacre USD 15 millions annuellement à des prix, des bourses d’études et d’autres formes d’aide financière pour les étudiants étrangers.