Le meurtre de Shanta Rao Appadu, 78 ans, est en passe d’être résolu après que son petit-fils Shantish Rao Appadu, 28 ans, s’est constitué prisonnier à la police de Mahébourg hier en compagnie de son avocat, Me Neil Pillay. Le suspect, un policier affecté à l’aéroport, a été soumis à un interrogatoire dans les locaux de la Criminal Investigation Division (CID) de Mahébourg où il a avoué avoir eu une altercation avec le septuagénaire pour une histoire de passage sur un terrain commun.

Le policier n’a pas donné plus de détails sur le déroulement du crime. L’exercice devrait se poursuivre dans les locaux de la Major Crime Investigation Team (MCIT) cet après-midi, après qu’une inculpation provisoire d’assassinat aura été logée contre le jeune homme dans la matinée au tribunal de Mahébourg.

C’est un témoin qui a donné des renseignements à la police sur l’altercation entre Shanta Rao Appadu, plus connu comme Tinor, et son petit-fils. Il dit avoir vu le policier, qui n’était pas de service, gifler la victime lundi soir après que ce dernier lui a fait des remarques désobligeantes. La scène s’est déroulée sur le toit de la maison du septuagénaire. À un moment donné, le retraité s’est cogné violemment la tête contre le sol en tombant. Il est resté inconscient jusqu’à son décès à l’hôpital.

C’est un proche qui l’a découvert dans cette position avec des blessures à la tête et une dent cassée. Shanta Rao Appadu a été transporté à l’hôpital Nehru de Rose-Belle où il a rendu l’âme aux petites heures mardi matin. Par la suite, son cadavre a été transféré à la morgue où l’autopsie du Dr Sudesh Kumar Gungadin, Chief Police Medical Officer, assisté du Dr Prem Chamane, a attribué sa mort à une fracture de crâne. Les médecins légistes ont également décelé des traces de blessures sur le corps du septuagénaire. Dans un premier temps, la police a questionné les proches de la victime pour tenter de savoir ce qui s’est passé, mais personne n’a été en mesure d’aider les enquêteurs jusqu’à ce qu’un témoin raconte la scène. La police et des éléments du Scene of Crime Office (SOCO) se sont rendus au domicile de Shanta Rao Appadu hier soir et ont récupéré les vêtements que portait le septuagénaire lors de l’altercation. Ceux-ci, tachés de sang, ont été envoyés pour analyse au Forensic Science Laboratory. Les funérailles de la victime, ancien employé du CEB, ont eu lieu mercredi matin.