Rajman Jeewoolall, un maçon de 47 ans habitant Camp-Caval, a été percuté le 11 décembre par une voiture qui faisait marche arrière dans sa localité. Il est décédé dimanche dernier, soit 13 jours après, aux soins intensifs de l’hôpital de Rose-Belle.

L’autopsie pratiquée par le chef du service médico-légal de la police, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué son décès à une septicémie. Une femme de 25 ans, soupçonnée d’être impliquée dans cet accident, a été interrogée. Elle nie toute implication dans cette affaire.

La police a ouvert une enquête pour connaître les circonstances dans lesquelles le quadragénaire, qui a été retrouvé gisant dans une mare de sang, a trouvé la mort.