Une Mauricienne établie en Angleterre, Sana Muhammad, enceinte de huit mois, a été tuée devant ses cinq enfants alors qu’elle faisait la vaisselle à la maison familiale à Ilford, dans l’est de Londres le lundi 12 novembre. 

Son mari, Imtiaz Muhammad, s’est rendu dans le garage de la maison aux alentours de 7 h 30 pour ranger une boîte lorsqu’il a découvert un homme armé d’une arbalète qui se cachait à l’intérieur. Voyant l’arme, il s’est enfui dans la maison en criant « cours, cours, cours ». L’attaquant l’a poursuivi dans la cuisine et a tiré avec l’arme.

La mère de cinq enfants et enceinte de son sixième a été touchée et a été transportée d’urgence à l’hôpital de l’est de Londres, où elle a par la suite été déclarée morte. Les médecins ont cependant réussi à effectuer une césarienne d’urgence, la flèche toujours logée dans son abdomen et à mettre au monde le bébé en toute sécurité.

Le bébé qui devait naître dans environ quatre semaines est actuellement soigné à l’hôpital, où les journaux britanniques rapportent qu’il est dans un état stable.

Les cinq enfants étaient présents au moment de l’incident.

« La flèche a touché son cœur, mais n’a pas touché le bébé. Ils l’ont opéré avec la flèche toujours à l’intérieur, car il aurait été trop dangereux de la sortir « , a déclaré le mari, Imtiaz Muhammad à un journal britannique.

La victime, Devi Unmathallegadoo, 35 ans, était connue comme Sana Muhammad après s’être convertie à l’islam lorsqu’elle avait épousé son mari, Imtiaz Muhammad, il y a environ sept ans.

L’ex-mari de la victime, Ramanodge Unmathallegadoo (photo : www.thesun.co.uk)

La police a procédé à l’arrestation de Ramanodge Unmathallegadoo qui n’est autre que l’ex-mari de la victime. Cet homme de 50 ans a comparu ce mardi 13 novembre devant le tribunal de première instance de Barkingside, accusé de meurtre à la suite de l’incident d’Ilford. Il a été placé en détention provisoire. Il comparaîtra de nouveau à la Cour centrale de la Couronne britannique, Old Bailey, le 15 novembre.