UNIVERSITÉ DE MAURICE : La direction dit n’avoir « jamais voulu » museler l’Union des étudiants

« Ce n’est pas l’intention du Senior Management malgré les différentes déclarations faites par l’Union des étudiants », dit Mohammad Santally, Pro-Vice-Chancellor de l’Université de Maurice, suite à la grogne de l’Union des étudiants, qui soutient « ne plus pouvoir s’exprimer librement car la direction de l’UoM » veut les « museler ». Il soutient que la direction « n’est pas d’accord avec la façon de faire de l’Union des étudiants » et qu’aucune décision n’a été prise contre elle.
Mohammad Santally avance que la direction de l’UoM souhaite que les étudiants soient « plus responsables » et opèrent dans un cadre de respect. « Peut-être qu’ils ont l’impression qu’on veut les museler, mais ce n’est pas notre objectif », dit-il, précisant que la direction de l’UoM « n’a pas l’intention » de le faire. « Il faut établir un dialogue avec l’Union des étudiants. D’ailleurs, le nouveau comité de cette union aura une rencontre avec la direction de l’UoM pour partir sur de bonnes bases », explique Mohammad Santally. Les représentations, dit-il, doivent se faire « dans le respect mutuel ». Il avance également que « le manque de maturité, de communication et d’appréciation de la part de l’Union des étudiants est aussi la cause de divergences ».
Si un terrain d’entente n’est pas trouvé au niveau de la communication entre l’Union des étudiants et la direction de l’UoM, des réunions de médiation auront lieu. Contacté pour obtenir sa version, le président de l’Union des étudiants, Saahir Goolfee, n’a jamais répondu à nos appels.