VELOGIC-LA COUPE DES PRÉSIDENTS : Disco Al peut mettre tout le monde d’accord

Après la Coupe d’Or, c’est la Coupe des Présidents qui monopolise l’attention ce samedi. Ultime course de fond pour l’élite, elle constitue aussi la dernière levée du Championnat des Stayers. Après quatre manches, c’est Enaad qui est en tête avec 10 points, mais le crack de l’entraînement Gujadhur, qui a fait l’impasse sur cette épreuve pour participer à la Coupe d’Or samedi dernier, reste tout de même dans le viseur de Solar Star, Dawn Raid et à un degré moindre de son compagnon d’entraînement Disco Al, les trois n’ayant pas encore dit leur dernier mot.
Avec neuf unités au compteur, Solar Star est celui qui paraît le mieux placé, dans le sens où il n’a pas besoin de l’emporter pour être couronné. Une troisième place à l’arrivée (2 pts) sera synonyme de sacre, à condition que Dawn Raid et Disco Al ne l’emportent pas. Pour ces deux chevaux, l’équation est simple. Il doivent l’emporter pour succéder à Parachute Man au palmarès. L’élève de Ricky Maingard compte zéro point dans ce championnat, alors qu’il l’avait survolé la saison dernière avec 24 points. Pour cette ultime manche, nous avons fait de Disco Al notre vainqueur.
Le porte-drapeau de Ramapatee Gujadhur n’a pas encore goûté à la victoire depuis qu’il est à Maurice, mais il a démontré qu’il peut être compétitif malgré son âge avancé. Il n’est pas passé inaperçu à sa dernière sortie, une performance pleine de mérite car il est celui qui avait refait le plus de terrain sur Dawn Raid malgré un manque de train. Il sera cette fois associé à Steven Arnold et devrait être bien placé dans le sillage des leaders. Sur sa forme actuelle, on le voit capable de mettre tout le monde d’accord.
Le principal danger de Disco Al reste Dawn Raid, impressionnant vainqueur sous la selle de Rye Joorawon. Mais force est d’admettre que le réajustement du handicap ne plaide pas en sa faveur. Il aura cependant l’avantage de s’élancer à la corde, ce qui devrait lui garantir un parcours en or. Même si dans le relatif cela s’annonce plus difficile pour le représentant de Gilbert Rousset, Dawn Raid ne part pas battu, surtout qu’il a maintenu sa très belle forme.
Solar Star mérite aussi une sérieuse considération. Il n’a jamais été surclassé depuis sa victoire dans les Winter Stakes. Il a souvent eu à composer avec de mauvais numéros dans les boîtes de départ, d’où le fait d’avoir suivi décroché en plusieurs occasions. On trouve qu’il n’a pas été surclassé par Enaad en Afrique du Sud, ce qui fait qu’en valeur pure, il a largement la pointure d’un tel engagement. Sa 2e ligne devrait lui permettre de suivre en position idéale.
Kingmambo’s Legacy n’a pas été judicieusement piloté la dernière fois en étant trop retenu par Ioannis Poullis. L’élève de Preetam Daby est un sujet qu’on doit laisser s’exprimer pour qu’il donne le meilleur de lui-même. Il est cependant mal placé au départ et tout dépendra de comment il surmontera ce handicap. Easy Lover est l’invité surprise de cette dernière manche. Il n’avait pas été ridicule dans la Coupe d’Or samedi dernier sous la conduite de Rakesh Bhaugeerothee. C’est un cheval qui a déjà été essayé sur la distance en Afrique du Sud sans faire preuve de tenue. On le voit plutôt pour un accessit.
En revanche, Bulsara part avec une chance d’outsider. Il n’a pas été surclassé derrière Pierneef lors de la 26e journée. À bien voir, cette course s’apparentait plus à un galop d’entraînement car il reprenait la compétition après plus de quatre mois. Il retrouve une distance plus à sa convenance et avec Imran Chisty en selle, il peut réussir quelque chose. Quant à ses compagnons d’entraînement Bouclette Top et Vettel, leurs chances ne paraissent guère évidentes sur ce qu’ils ont démontré jusqu’ici.